Collaboration spéciale Le Livart Les activités réalisées par les jeunes leur permettront de vivre des vacances sous le signe de la création et de l’exploration artistique.

Le centre d’art Le Livart propose depuis lundi dernier son premier camp de jour pour les enfants, jusqu’au début du mois d’août.

Les jeunes de cinq à dix ans ont la chance de pouvoir s’ouvrir à l’art cet été grâce au Livart, situé sur la rue Saint-Denis, au coin de l’avenue Duluth.

Deux animateurs accueilleront 10 enfants chaque semaine du lundi au vendredi, de 9h à 16h, jusqu’au 3 août prochain. Ces derniers pourront effectuer un camp de jour allant jusqu’à deux semaines consécutives. Des services de garde seront offerts gratuitement de 8h à 9h et de 16h à 18h.

Différents camps seront proposés selon leurs âges, soit des camps pour les jeunes de 8 à 10 ans et d’autres pour les enfants de 5 à 7 ans.

Avec ce camp artistique multidisciplinaire, ils se consacreront aux arts visuels le matin en réalisant des activités inspirées d’artistes contemporains. Collage, peinture, dessin et atelier de modèle vivant sont au programme, explique Josianne Desrochers responsable de l’école d’art au centre Le Livart.

En après-midi, les enfants pourront s’adonner aux arts de la scène et à l’art théâtral avec des jeux de posture, d’improvisation, de prononciation ou encore de création de personnages, ajoute-t-elle.

À la fois en extérieur (parc Jean-Jacques-Olier, cour intérieure, terrasse sur le toit) comme en intérieur, les activités réalisées par les jeunes leur permettront de vivre des vacances sous le signe de la création et de l’exploration artistique.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!