Collaboration spéciale Association récréative Milton-Parc Des Colombiens, Iraniens, Maghrébins, Français, Chinois, mais aussi des familles québécoises et des étudiants viennent pour découvrir la nature montréalaise et rencontrer de nouvelles personnes.

Des activités de plein air sont organisées cet été par l’Association récréative Milton-Parc afin de rapprocher les Montréalais de différentes nationalités.

Kayak, canot-camping, randonnée avec échange linguistique, de nombreuses activités sont offertes au long de l’année depuis 2010 par l’Association pour créer des rencontres hors du commun, mais aussi donner l’opportunité aux gens d’essayer ces nouvelles activités.

«Pour les nouveaux arrivants, ce sont souvent des sorties qu’ils n’ont jamais faites ou même jamais entendues parler avant leur arrivée au Québec. Cela leur permet aussi d’apprivoiser l’hiver québécois», explique Adrienne Blattel, coordonnatrice du Programme de Plein air interculturel qui a déjà permis à plus de 3000 personnes de participer à ces activités.

À partir du printemps et tous les lundis soir, Adrienne organise des sorties vélos «Au fil de l’eau». Le point de rendez-vous est donné au parc La Fontaine et les participants, avec leurs vélos et leurs casques, partent pour une balade de plus de 30 km jusqu’à un point d’eau au Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies, au parc de la promenade Bellerive  ou encore au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation.

Les jeudis soirs, c’est une quinzaine de personnes qui participent à une randonnée/conversation français-anglais sur le Mont-Royal, leur permettant de découvrir la faune et la flore, de «connecter avec la nature», mais aussi de se créer un réseau et de pratiquer les langues officielles canadiennes.

«Le meilleur aspect du programme selon moi, c’est que les gens se font des amis. Beaucoup de personnes gardent contact et se revoient après les sorties», lance Adrienne Blattel, qui a eu l’idée de créer ces activités lors d’un voyage au Monténégro où elle a participé à un club de randonnée.

«C’était la meilleure opportunité pour moi de côtoyer des Monténégrins qui ne parlaient ni anglais ni français. Je me suis dit que ça serait super de donner ce même genre de chance aux nouveaux arrivants chez nous: découvrir nos loisirs de plein air et les utiliser comme prétexte pour pratiquer les langues aussi», commente-t-elle.

La randonnée/conversation français-anglais sur le Mont-Royal est offerte une heure en français et une heure en anglais. Cela permet donc une mini immersion pour les participants, tous de nationalité différente. Mme Blattel  y accueille souvent des Colombiens, des Iraniens, des Maghrébins, des Français, des Chinois, mais aussi des familles québécoises et des étudiants venus pour découvrir la nature montréalaise et rencontrer de nouvelles personnes.

Les fins de semaine, des initiations au kayak de mer et à la sécurité nautique au parc-nature du Bois-de-l’île-Bizard sont organisées, tout comme des initiations au canot-camping (les 10 et 12 août prochain), à la réserve faunique Papineau-Labelle.

«Les gens pensent qu’il faut sortir de Montréal pour faire de telles activités alors qu’en restant sur l’île c’est tout à fait possible», commente la créatrice du programme qui propose près de 75 sorties par an.

Pour toute information, écrire à Adrienne Blattel à pleinair@miltonpark.org

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!