Des lecteurs nous ont écrit en réaction à l’article sur la fillette attaquée par un chien publié dans l’édition de la semaine passée, un sujet qui fait débat.

Ce sujet me préoccupe depuis plusieurs semaines, car j’ai moi-même un enfant et je fréquente le parc Lafontaine quotidiennement. Je fais le constat suivant : on compte environ un chien attaché pour trois-quatre qui ne le sont pas. Par ailleurs, je ne vois pas de constats d’infraction être remis aux contrevenants. Le fait est que lorsque mon enfant se promène en trottinette, c’est à elle de faire attention aux animaux. Vous rendez-vous compte de la responsabilité pour un enfant en bas âge?! Ceci sans parler des cyclistes qui traversent le parc à toute vitesse et pensent que c’est aux enfants de se pousser sur leur passage. (Rappelons que le cycliste est en infraction s’il roule dans le parc). Les adultes, propriétaires de chien et délinquants devraient prendre conscience de la communauté qui les entoure et spécialement des enfants qui sont plus vulnérables. La ballade au parc doit rester une ballade et pas un stress permanent pour éviter les dangers. La police devrait intervenir plus systématiquement selon moi et surtout les fins de semaine lorsque le parc et bondé.

J’ai apprécié la mesure dont Mme Bérubé fait preuve, un contraste avec la négligence et l’arrogance affichée par trop de propriétaires de chiens. Je ne supporte plus les amas de sacs de merde au pied des arbres (pas plus que les crottes qui parsèment trottoirs et ruelles). Certains traversent le terrain de jeux du parc Baldwin en ignorant les panneaux qui en interdisent l’accès aux chiens. Au parc Lafontaine, les affiches qui recommandent de déposer les sacs de crottes dans les poubelles et de tenir les chiens en laisse ont été vandalisées. Je venais juste de planter des fleurs sur mon terrain en bordure du trottoir, quand le chien d’un voisin, qui n’était évidemment pas tenu en laisse, s’est précipité sur la plate-bande. Son maître lui a fait des remontrances (!), mais ne s’est pas donné la peine de redresser les plants piétinés…

J’habite sur le Plateau depuis 9 ans. Je pense que les chiens non tenus en laisse sont réellement une menace. Également ceux qui ne portent pas de muselière. Je vois de plus en plus de molosses, tels des pitbulls. Je vois les gens changer de côté de la rue pour éviter d’être proches d’un chien comme ça. Ils sont une menace sans laisse ou avec laisse. Les muselières sont importantes. Merci beaucoup encore pour votre article. J’espère que les choses vont changer dans notre quartier et ailleurs.

Je vais au parc Lafontaine tous les jours depuis 25 ans et les chiens libres qui viennent me lécher le visage alors que je prends un bain de soleil, qui viennent mettre leur museau dans un plat de nourriture, qui laissent une trace de bave gluante sur mes pantalons ou tentent de me lécher la main, c’est trop fréquent. Je me fais souvent traiter de tous les noms, parce que je me plaints.
J’ai droit à des commentaires du type: « Tu ne vas pas mourir, parce qu’un chien a touché à ta bouffe ! » Leur chien a toujours raison! Il serait temps de faire circuler une pétition et de remplir les coffres de la ville avec toutes ces infractions. Merci de poursuivre votre démarche.
P.S:J’aime tous les animaux, ça ne veut pas dire que je les veux dans mon espace privé.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!