Une activité de prévention et de distribution de matériel réfléchissant auprès des cyclistes et piétons a eu lieu le mardi 30 septembre, près de l’édicule du métro Mont-Royal.

Les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), avec leurs partenaires, ont distribué gratuitement 400 brassards réfléchissants aux piétons, ainsi que 200 phares blancs et des feux rouges aux cyclistes. Rappelons que les lumières sont obligatoires, en vertu de la loi, pour les bicyclettes, le soir.

Les patrouilleurs sur place étaient accompagnés par des bénévoles de la Fédération de l’Âge d’Or du Québec (FADOQ) ainsi que de représentants du Centre de traumatologie de l’Hôpital général de Montréal, de la direction des transports de la ville, de la Société de transport de Montréal (STM) et de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

Cette activité de sensibilisation s’inscrit dans le programme 100 % vigilant du SPVM.

Depuis une semaine, les policiers distribuent d’ailleurs ces outils, puisqu’avec l’arrivée de l’automne, les heures d’ensoleillement diminuent et les utilisateurs de transport actif sont moins visibles.

Les aînés étaient particulièrement ciblés par l’initiative, car ils représentent 68 % des piétons décédés, à la suite d’une collision avec un véhicule, l’année dernière. En 2013, il y a eu 12 collisions mortelles impliquant des piétons, soit six de moins qu’en 2012, à Montréal. De ce nombre, huit collisions impliquaient des personnes âgées de plus de 65 ans.

« Il y a plusieurs facteurs qui expliquent ces données. Tout d’abord, lorsqu’ils se font happer, ils ont moins de chances de s’en sortir. Ça survient souvent lorsqu’un poids lourd tourne sur une intersection. Ils prennent souvent pour acquis que le conducteur les a vus, alors qu’un camion a beaucoup d’angles morts. C’est pourquoi nous les incitons à avoir un contact visuel avec les chauffeurs. Finalement, ils ont tendance à commencer à traverser une intersection, alors que le feu était vert depuis plusieurs secondes. Puisqu’ils ont souvent besoin de tout le temps alloué, nous les encourageons à attendre la lumière suivante », explique la conseillère en sécurité piétonnière du SPVM, Sophia Provost.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!