L’arrondissement Le Plateau-Mont-Royal a adopté deux nouvelles politiques de reconnaissance des organismes communautaires.

La première vise à reconnaître les organismes locaux œuvrant dans le milieu des sports et des loisirs. Plusieurs reçoivent des contributions financières, puisqu’elles bonifient l’offre de services offerts par l’arrondissement.

Cette politique vise donc à « instaurer un processus formel de reconnaissance et de soutien des organismes à but non lucratif qui œuvrent en partenariat avec l’arrondissement. Elle permettra de les classifier en fonction de leur mission, leurs champs de compétence ou leur implication dans différents programmes municipaux. […] L’objectif ultime consiste à répondre le plus adéquatement possible aux besoins de la population », peut-on lire dans le sommaire décisionnel de la dernière séance ordinaire du conseil.

La seconde fait suite à la Politique municipale d’accessibilité universelle, adoptée en 2011, et s’adresse aux organisations offrant des activités de sport et de loisir pour les personnes handicapées.

Elle vise à « faciliter la réalisation d’activités au bénéfice des Montréalais ayant des déficiences motrices, intellectuelles, visuelles, auditives, de santé mentale, de troubles envahissants du développement et du langage-parole par les organismes reconnus. Par l’adoption de cette politique, l’arrondissement s’engage à accorder un soutien physique et technique », indique-t-on dans le document.

Cette mesure fait en sorte que les organisations spécialisées qui desservent une clientèle éparpillée sur le territoire montréalais reçoivent la même reconnaissance que les organismes locaux.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!