Après un an de travaux visant à transformer le secteur Plateau Est en Quartier vert, l’heure est aux bilans. Lors de la dernière séance du conseil d’arrondissement, Josée Duplessis, conseillère de Ville pour le district De Lorimier, et Annie Pelletier, de la Maison d’Aurore, ont dressé un portait de ce qui a été accompli et des défis qui les attendent.

À ce jour, sept saillies de trottoir ont été réalisées, dont cinq ont été verdies; six entrées de ruelles ont été fermées; 13 stationnements de vélo sur la chaussée ont été ajoutés et toutes les intersections du secteur ont été dégagées.

Outre les mesures annoncées, d’autres projets ont aussi été complétés, tels que la rénovation de l’aire de jeux du parc De Lorimier; la plantation de 47 arbres sur l’avenue Papineau et l’agrandissement des fosses et l’installation d’une table de ping-pong au parc Saint-Pierre-Claver.

Dès cet automne, dans un Quartier vert près de chez vous

Cet automne, on envisage de faciliter les déplacements à vélo entre le Plateau à l’arrondissement Rosemont – La Petite-Patrie en retirant une voie de circulation sur le viaduc Masson et en aménageant des bandes cyclables sur les rues Chabot et de Bordeaux, sur le tronçon compris entre les rues Masson et Gilford. La rue Fullum accueillera aussi une nouvelle bande cyclable.

« On va réduire les rues Chabot et de Bordeaux pour y mettre des bandes cyclables. Celles-ci ne pourront pas être tracées avant que l’intersection D’Iberville et Masson ne soit terminée. La demande est forte pour que l’on ajoute un panneau d’arrêt à l’intersection des rues Masson et Chabot parce que la circulation est rapide, entre Papineau et De Lorimier. Les professionnels nous ont dit qu’ils préféraient que les bandes cyclables soient aménagées avant d’étudier la possibilité d’implanter un stop », a expliqué Mme Duplessis.

La rue Parthenais sera rétrécie entre la rue Masson et l’avenue Laurier. Elle accueillera un système de « parco-jour ». Deux saillies seront également construites sur les rues des Érables et Parthenais, à la hauteur de la rue Masson.

Projets d’avenir

L’année 2013 sera celle de la sécurisation du boulevard Saint-Joseph. On y retrouve un parc, un centre de sports et loisirs, une école primaire et une église, pôles qui génèrent un important flux de circulation, où cyclistes piétons et automobilistes doivent apprendre à cohabiter.

« Ces projets devront être faits avec la Ville-centre. On veut sécuriser toutes les intersections et les abords de l’école Saint-Pierre-Claver, qui est très dangereuse », indique Mme Duplessis.

D’autres projets sont dans les cartons: la sécurisation de l’avenue Laurier (devant le centre Lucie-Bruneau), de la rue Parthenais (entre Saint-Joseph et Mont-Royal) et de l’intersection des avenues Mont-Royal et Papineau.; la création d’une zone de rencontre devant le parc des Compagnons-de-Saint-Laurent; construction de saillies et aménagement d’une jonction pour la bande cyclable Laurier/Papineau.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus