Lors de la séance extraordinaire du conseil visant à adopter le cadre financier 2013, Richard Ryan, conseiller d’arrondissement pour le district Mile End et responsable du simulateur budgétaire, a présenté les résultats de la consultation publique tenue en ligne sur les priorités budgétaires des résidents du Plateau-Mont-Royal.

Au total, 602 formulaires ont été retenus pour l’étude (43 ont été rejetés, car il s’agissait de doublons ou ont été complétés par des personnes habitant hors Plateau).

« J’aurais aimé avoir un peu plus de réponses. Je voulais qu’on dépasse le nombre de participants de l’année dernière, ce qui a été fait, mais je visais idéalement 1000 personnes. À cause des contraintes du calendrier budgétaires, on n’a pas pu étirer la période de consultation, qui coïncidait avec la période des vacances », déplore M. Ryan.

Orientations

Selon le conseiller, trois thèmes se sont démarqués dans le cadre de l’étude, soit l’animation du domaine public, la propreté et la réfection des routes.

« L’installation de pianos dans les rues et de tables de ping-pong dans les parcs ainsi que la tenue de marchés publics, ce sont des projets qui ont été appréciés et qui ne coûtent pas super cher. La propreté aussi est ressortie. Les gens souhaitent reconduire les projets de la brigade en réinsertion sociale et de poubelles à compaction.

« Les résidents veulent davantage d’entretien routier pour boucher les nids-de-poule et faire du resurfaçage. On va aller vers ça », promet M. Ryan.

Les répondants se sont aussi prononcés en faveur du maintien des tarifs de parcomètres (54 %), du coût de la vignette de stationnement (49 %), du tarif journalier du parcojour (59 %) et du nombre de chargements de neige (63 %). Quant aux différents services offerts (piscines, bibliothèques, etc.), les gens ont indiqué de manière générale vouloir conserver ou bonifier l’offre.

Toutefois, 69 % des personnes sondées se sont opposées à l’imposition d’une taxe locale.

« De façon globale, la population ne nous demande pas de couper massivement, ni d’augmenter les dépenses de façon importante. Les résultats sont plutôt discriminés. Pour aller chercher des revenus, on favorise le principe de l’utilisateur-payeur, ce qui rejoint directement l’idée du parcojour. Il semble clair pour tout le monde qu’il ne faut réduire les services aux citoyens qu’en dernier recours. Toutefois, on ne peut pas le faire tout en coupant des fonctionnaires », a pour sa part conclu le maire d’arrondissement, Luc Ferrandez, au terme de la présentation.

On peut consulter les résultats de la consultation budgétaire à l’adresse suivante: http://bit.ly/xnVb2s.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!