Les élus du Plateau-Mont-Royal estiment pouvoir atteindre l’équilibre budgétaire en 2013 sans implanter de mesures drastiques pour générer de nouveaux revenus.

À l’occasion d’une séance extraordinaire du conseil d’arrondissement, ils ont dévoilé leur cadre financier pour la prochaine année. Ils évaluent leurs dépenses à près de 61 M$ et leurs revenus à 59 M$. L’arrondissement ira chercher le manque à gagner (2 M$) en rationalisant certaines activités, notamment en réduisant sa masse salariale par l’embauche de nouveaux employés pour pourvoir les départs à la retraite, les coûts du transport à neige ainsi que le budget de temps supplémentaire aux travaux publics. Ces mesures permettront d’économiser 720 000 $.

« Sur 61 M$, c’est très raisonnable. Ce qui caractérise ce budget par rapport à celui de l’année passée, c’est que les compressions ne cassent pas la baraque », fait valoir M. Ferrandez.

La balance (1,3 M$) proviendra de l’augmentation des revenus locaux. Aucune nouvelle mesure ne sera implantée. Toutefois, certaines déjà existantes seront déployées de façon plus importante.

« On a décidé d’aller chercher de nouveaux revenus. Il y aura deux nouveaux secteurs de parcojours. Ils ont été annoncés et sont déjà connus: il s’agit de l’avenue Duluth et de la rue Saint-Dominique, près d’Ubisoft. On devrait aller chercher environ 628 300 $. On a aussi augmenté nos cibles quant aux revenus d’occupation du domaine public, d’installations récréatives, des parcomètres et des permis de transformation [pour aller chercher l’argent manquant]. Année après année, on fixait nos cibles assez basses et on se retrouvait avec un surplus. Il n’y a pas d’augmentation des coûts, on ne fait que mieux refléter la réalité », a indiqué le maire de l’arrondissement.

« Il s’agit d’un budget équilibré qui va nous permettre d’investir, un budget de projets. Il n’y a pas de mauvaises surprises. L’année passée, ç’a été très dur car on a eu des imprévus de la Ville-centre à la dernière minute. Là, il n’y a pas de taxe locale, ni de nouvelles sources de financement. On renforce ce qui est déjà existant », a pour sa part avancé Richard Ryan, conseiller d’arrondissement pour le district Mile End et responsable du simulateur budgétaire.

Investissements

Malgré un budget serré, les élus du Plateau-Mont-Royal souhaitent renforcer les structures opérationnelles, de sorte à « améliorer les délais d’intervention et accroître leurs revenus ». Pour ce faire, une somme de 418 900 $ est prévue au budget pour l’embauche de personnel et l’achat d’équipement.

« Quand nous sommes arrivés, il y avait un déficit de services et de projets. La personne qui m’a précédé était une administratrice responsable et elle a tout fait pour éviter un déficit. Elle a donc beaucoup coupé », expose M. Ferrandez.

Une enveloppe de 444 300 $ est également prévue pour différents projets spéciaux tout au long de l’année, notamment pour des activités d’animation, de propreté ou de verdissement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!