Au lendemain de l’attentat au Métropolis lors du rassemblement du Parti québécois (PQ), le 4 septembre, Amir Khadir, coporte-parole de Québec solidaire, a livré un message d’espoir.

« C’est d’une énorme tristesse de voir encore trois personnes être victimes de nos armes. Ce sont des innocents. Comment se fait-il qu’un homme dérangé comme ça ait eu accès à un AK-47. Quelqu’un devrait nous expliquer. M. Harper devrait nous répondre aujourd’hui », a indiqué d’entrée de jeu le député de Mercier.

Malgré l’incompréhension, M. Khadir a invité les gens à ne pas « rattacher plus d’importance qu’il le faut à cet événement », indiquant qu’il ne s’agissait que d’un homme. Il a plutôt souhaité envoyer un message rassembleur.

« Le délire paranoïaque existe, tout comme les délires religieux et politique. Ce n’est pas ça le Québec. Ce monsieur-là ne parlait pas au nom de la communauté anglophone, mais bien en son nom. C’est sûr que ça appelle à de la prudence vis-à-vis tous ceux qui alimentent les tensions et qui exagèrent les dangers. Le Québec est un pays où il y a de la place pour tout le monde, francophones, anglophones, allophones et Premières nations », a-t-il déclaré.

Appui

Lors des attentats, les militants et les membres de la formation Québec solidaire célébraient l’élection de Françoise David et Amir Khadir à la microbrasserie Dieu du Ciel! Lorsqu’ils ont été avisés des événements, le député de Mercier a demandé à ses troupes de garder une minute de silence en signe de solidarité avec les victimes et l’équipe du Parti québécois.

En entrevue téléphonique, il a réitéré cet appui à la chef du PQ, Pauline Marois. « C’est absolument terrible que ça se soit produit à un moment aussi sensible. On est solidaire de Mme Marois », a-t-il conclut.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!