Pour empêcher la destruction du jardin Notman par un projet de condos, le maire Luc Ferrandez demande à la ministre de la Culture et des Communications, Hélène David, d’offrir un statut de bien ou de  paysage patrimonial à l’espace vert du Plateau-Mont-Royal.

Cette demande survient alors que le dossier se retrouvera sous peu sur le bureau de la ministre. Le maire avait formulé cette demande au gouvernement précédent, le 30 septembre 2013, alors que Maka Kotto était ministre de la Culture.

Depuis cette demande, la Division du patrimoine de la Ville de Montréal a émis un énoncé d’intérêt patrimonial, le 16 décembre. Elle y explique l’importance paysagère, historique et sociale de l’endroit.

Rappelons que le site du jardin est la propriété d’un promoteur privé. Ce dernier désire y aménager un immeuble à condos. Le Comité des citoyennes et citoyens de Milton-parc lutte pour sa part pour la préservation de cet espace vert.

L’arrondissement n’a jusqu’ici, pas donné son aval au projet, puisqu’il espère pouvoir préserver l’endroit en vertu des nouvelles dispositions de la Loi sur le patrimoine culturel, permettant la protection de paysages.

L’énoncé d’intérêt patrimonial pourrait grandement faire avancer le dossier, alors qu’il énumère l’importance historique de l’endroit.

«L’ancien jardin de l’hospice St-Margaret contribue à mettre en valeur l’ancien hospice et la série de maisons en rangée au nord de la rue Milton. L’ancien jardin comporte des espèces arborescentes rares à Montréal, tels des gymnocladiers dioïques aussi appelés des chicots du Canada, espèce menacée à l’échelle canadienne et des érables argentés de taille remarquable pour un espace urbain», peut-on lire dans l’énoncé rédigé par l’architecte de la Ville de Montréal, Jean Laberge.

Toujours selon les spécialistes de la Ville-centre, l’endroit a préservé une impressionnante vitalité, bien qu’ayant été laissé à l’abandon pendant 20 ans.

«D’un point de vue historique, il rappelle les jardins qui entouraient autrefois les grandes villas de la rue Sherbrooke construites au XIXe siècle. Avec l’ancien hospice St-Margaret, il témoigne de l’oeuvre caritative de la famille Drummond et des soeurs. Avec les trois strates végétales, soit arborescente, arbustive et herbacée qu’il contient, le jardin contribue à combattre les îlots de chaleur urbains», continue l’énoncé.

Du côté des élus, le conseiller de Ville du district Jeanne-Mance, Alex Norris rappelle l’attachement des citoyens du quartier Milton-parc face à cet espace.

«Il y a une importante mobilisation citoyenne autour de cet espace vert. On espère que cette lettre aura un impact positif et permettra la préservation», indique M. Norris.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!