Elza Photographie Alice et Simone, les deux filles de la créatrice Isabelle Deslauriers, sont très heureuses de servir de modèles pour ses vêtements très colorés.

Les vêtements pour enfants Alice et Simone, qui sont la sensation de l’heure, ont remporté le premier prix Etsy Québec dans la catégorie mode et accessoires en mai. Leur créatrice, Isabelle Deslauriers, a fait de la production locale de qualité et du respect de ses collaborateurs les valeurs phares de son entreprise montréalaise.

Originaire de Saint-Romuald, à Québec, Isabelle Deslauriers a découvert la couture vers l’âge de 10 ans. Cette entrepreneure du Plateau-Mont-Royal a ensuite travaillé une quinzaine d’années comme designer de mode en industrie à Montréal, avant de renouer, pendant ses grossesses, avec sa passion d’enfance.

«Un jour, j’ai fait une jupe réversible pour une petite fille dans un échange, et mes amies m’ont toutes dit: “Wow, j’en veux une!” Alors de fil en aiguille, je me suis lancée en affaires.» Le nom de l’entreprise s’est vite imposé: Alice et Simone, en l’honneur de ses deux filles très heureuses de servir de modèles pour ses vêtements très colorés. Zébrées, à pois, rayées ou ornées de papillons, ses créations très abordables font fureur auprès des petites filles et de leur maman!

Les affaires vont vite, d’ailleurs: après deux ans et demi en affaires, les vêtements Alice et Simone sont déjà vendus en boutique à New York et livrés en France, où Isabelle Deslauriers espère ouvrir un point de vente dans un avenir rapproché.

Malgré son succès, la production locale reste chère à ses yeux. Ébranlée par ses visites dans des usines de textiles en Inde et en Chine, la jeune entrepreneure a juré de ne jamais avoir recours à elles. «J’avais un énorme malaise. Je voulais me lancer en affaires, mais je voulais aussi payer les gens convenablement et les respecter.»

Elle a réussi à trouver des couturières hors pair à l’atelier Petites mains de Rosemont ainsi qu’une couturière indépendante de grande expérience. Isabelle Deslauriers choisit d’ailleurs de diminuer sa marge de profit afin de payer décemment ses collaborateurs et d’utiliser des tissus de grande qualité, un indispensable pour les enfants prompts à se salir en jouant. «On peut les laver cent fois à la machine et ils restent beaux», assure-t-elle.

Partager son expérience
L’entrepreneure souhaite désormais offrir des conseils à ceux qui désirent lancer leur propre entreprise de mode locale. «Grâce à mon travail de designer, je connaissais déjà toutes les étapes pour créer une ligne de vêtements, mais je n’avais aucune information sur la production locale.

Personne ne voulait m’en parler, c’était le silence. Moi, je veux aider les gens qui se lancent dans le milieu, alors j’en parle!» souligne-t-elle.

Avec son prix Etsy Québec et sa nouvelle marque de manteaux québécois Desloups, la signature d’Isabelle Deslauriers gagne en notoriété. Elle espère que son succès en incitera d’autres à travailler localement et respectueusement, et surtout, qu’il rende des petits heureux!

Alice et Simone

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!