Collaboration spéciale/Facebook -

Une résidente du Plateau-Mont-Royal, Michaela Di Cesare, a eu une mauvaise surprise dimanche soir. Un utilisateur Facebook lui a signalé qu’une personne avait créé un faux compte sous le nom Michaela Wolfova et avec ses photos sur le réseau social, en République Tchèque.

Di Cesare, comédienne et dramaturge, est habituée d’être dans l’œil du public, mais jamais de cette façon.

«Je ne connaissais pas le phénomène des « catfish ». Mon profil était public, mais jamais je n’aurais pensé que quelqu’un utiliserait mon image pour interagir avec des hommes», raconte Di Cesare.

D’ailleurs, les amis de la page Facebook de la fausse Michaela était seulement des hommes.

«Les interactions étaient surtout « flirty ». Toute cette histoire m’a vraiment creep out», continue la comédienne.

Lorsqu’elle a constaté l’existence du profil, Mme Di Cesare a signalé l’utilisateur à Facebook et a décrié la situation sur son profil. Lundi matin, le réseau social lui avait répondu que le profil respectait les conditions d’utilisation de la plateforme.

Michaela a alors signalé à nouveau le faux profil et incité ses amis en faire de même, puis réécrit un statut Facebook.

«Facebook dit que Fausse-Michaela n’est pas en violation de leurs règlements. Apparemment, on peut porter le visage des autres et de pas être en violation des standards de la communauté Facebook», écrivait-elle sur son profil.

Aux alentours de midi, la même journée, le réseau social a finalement retiré le profil.

Michaela Di Cesare déplore que cet incident change forcément son utilisation des réseaux sociaux.

«Je fais des tournées partout en Amérique du Nord et les réseaux sociaux sont souvent une bonne façon de rentrer en contact avec des gens de villes où je suis inconnue. C’est pour cela que mon profil était public, mais depuis cet incident, je l’ai rendu privé», conclut-elle.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!