Le Plateau-Mont-Royal haussera de 2% la taxe locale, afin de dégager 700 000$ en revenus supplémentaires, dans un contexte de budget de fonctionnement serré.

Cette hausse représente 4,5$ de plus, par année, pour un propriétaire d’une résidence d’une valeur de 450 000$.

Le budget 2016 du Plateau-Mont-Royal totalisera 62,8 M$. Le tout représente une diminution de près de 2 M$ par rapport au budget 2015, qui s’explique en partie par le transfert de la collecte des matières résiduelles, des activités informatiques et du soutien bureautique à la ville-centre.

La ville-centre transfèrera 46,2 M$ à l’arrondissement en 2016. L’administration locale collectera 8,7 M$ grâce à la taxe locale, 100 000$ avec l’accroissement du parc immobilier et 7,3 M$ avec les sources de revenues locales.

D’ailleurs, cette dernière enveloppe est en hausse avec 768 600$ en revenus supplémentaires. Les amendes liées à la propreté ont rapporté 228 800$ supplémentaires. Les permis d’occupation du domaine public et les vignettes de stationnement ont générer 200 000$ supplémentaires chacun.

Le rapatriement d’organismes communautaires vers l’arrondissement des activités sportives, telles que les cours dispensés dans les piscines publiques, devraient générés 139 800$ supplémentaires.

«Nous avons mis les cibles très basses cette année, dans nos estimations, puisqu’on ignore ce qui va se produire avec le rapatriement par la ville-centre, notamment du stationnement», explique le maire, Luc Ferrandez.

La division des parcs, des loisirs, de la culture et du développement social remporte la plus grosse pointe de tarte, alors que 31,2 cents seront investis pour chaque dollar dépensé. En comparaison, le réseau routier récolte 25,9 cents et 12,5 cents pour le déneigement.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!