Les Brasseurs de Montréal ont mis la clé sous la porte de leur succursale de la rue Saint-Denis dans Le Plateau-Mont-Royal, moins d’un an après l’avoir ouverte. C’est le deuxième établissement, après le célèbre restaurant Le Continental, à fermer dans ce local sur une période d’un an et demi.

Le faible achalandage de la rue et l’impossibilité d’obtenir un permis de bar en raison du règlement de l’arrondissement interdisant la proximité des établissements licenciés ont nui à la rentabilité de la microbrasserie.

«On était super content d’ouvrir un établissement dans Le Plateau-Mont-Royal. On trouvait qu’on allait rejoindre notre clientèle. Il y a un contingentement sur la rue, mais considérant qu’on ne le respectait pas de quelques pieds, on pensait réussir à obtenir la dérogation», indique la copropriétaire, Denise Mérineau.

Selon elle, la clientèle n’était pas au rendez-vous, malgré des promotions alléchantes.

«On faisait une promo d’une pinte et un repas pour dix dollars et même là, ça ne suffisait pas. On avait seulement du volume les vendredis et les samedis, le reste du temps, c’était mort», relate-t-elle.

L’entreprise gardera un goût amer de cette expérience.

«On s’est vraiment rendu au bout du rouleau. On pensait se renflouer un peu cet été, mais il n’y a pas eu beaucoup de touristes sur Saint-Denis. Avec les travaux à l’automne, on n’avait plus le choix que de fermer.»

L’entreprise possède deux autres succursales, dans Griffintown et au centre-ville.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!