L’arrondissement du Plateau-Mont-Royal poursuit sa lutte afin de limiter la propagation de l’agrile du frêne alors que la quantité d’arbres touchés risque d’augmenter avec l’arrivée du printemps.

Le nombre de zones infestées à plus que doublé au cours de la dernière année passant de 8 à 20.

«Il pourrait y en avoir plus. C’est le printemps, on ne sait pas encore à quoi ça va ressembler, parce que l’insecte est inactif l’hiver. On a toutefois espoir qu’on est en train de le freiner», explique Louise-Hélène Lefebvre, directrice des parcs à l’arrondissement.

L’agrile du frêne est un insecte ravageur provenant d’Asie qui a fait son apparition en Amérique du Nord en 2002. Il loge sous l’écorce des frênes et à terme, sans traitement, un arbre infesté ne survit qu’entre deux et cinq ans.

Plus de 126 000$ permettront de combattre l’envahisseur, cet été. Ces sommes proviennent des surplus du budget 2015 pour la division des parcs. L’arrondissement traitera 375 arbres entre la mi-juin et la fin août. Ces derniers reçoivent leur «rappel de vaccin» du biopesticide TreeAzin, efficace pour une période deux ans. L’année précédente, ce sont 1800 arbres qui ont été protégés contre l’insecte.

«On a coupé plus d’arbres que prévu l’an passé, soit 515 pour la période 2014-2015. On en replante autant qu’on en coupe. On va cependant en abattre peu cette année, puisque les petits calibres ont déjà été retirés», indique la conseillère d’arrondissement, Marianne Giguère.

Traiter
L’arrondissement a effectué 85% de l’inventaire des frênes privés. Le recensement sera terminé dans les prochains mois et par la suite, l’administration locale enverra un avis aux propriétaires.

«On va leur indiquer qu’ils peuvent soit soigner leur arbre, dont 50% du coût est remboursé par la ville-centre, s’il est infecté. Ils peuvent aussi décider de l’abattre. Dans ce cas-ci, le permis est gratuit. C’est beaucoup moins dispendieux de le traiter, cependant», explique Mme Giguère.

Au total, 200 000 frênes devront être abattus à Montréal. De ce nombre, 2700 sont sur le domaine public dans Le Plateau-Mont-Royal.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!