Collaboration spéciale Sarah-Maude Beauchesne, à seulement 25 ans, a deux romans à son actif, une collaboration à la scénarisation pour Le Chalet à Vrak 2 et des projets plein la tête.

Une auteure de 25 ans du Plateau-Mont-Royal, Sarah-Maude Beauchesne, présente, le 2 avril, son second roman jeunesse, Lèche-vitrines, à la librairie Renaud-Bray sur la rue Saint-Denis.

La jeune femme a écrit son premier roman, Cœur de slush, à l’âge de seulement 18 ans, pour se remettre d’une première peine d’amour. Il est paru en 2014 aux éditions Hurtubise.
Lèche-vitrines, c’est la suite de Cœur de slush. On retrouve Billie-Lou qui vient de déménager de la banlieue à Montréal, qui veut profiter de sa nouvelle liberté émotionnelle et apprendre à se connaître, alors qu’elle vient d’avoir 18 ans», raconte l’auteure.

CaptureLa seconde mouture est parue le 25 février dernier. Mme Beauchesne n’hésite pas à dire que ses deux ouvrages sont largement inspirés de sa propre vie.

«Il n’y a aucun des personnages dans mes romans qui n’existent pas dans la vraie vie. J’écris des journaux intimes depuis que j’ai huit ans et je m’inspire beaucoup de mes propres expériences dans mon écriture», relate-t-elle.

Au total, Mme Beauchesne a vendu plus de 10 000 copies de Cœur de slush. L’aventure a débuté pour cette détentrice d’un certificat en création littéraire avec son blogue Les Fourchettes, recueil de nouvelles inspiré de sa vie, visité par 15 000 utilisateurs mensuellement.

La résidente du Plateau-Mont-Royal mentionne toutefois que son travail à temps plein consiste à être rédactrice publicitaire, puisqu’il est difficile de vivre uniquement de sa plume.

Sarah-Maude Beauchesne offrira une séance de signatures de Lèche-vitrines  le 2 avril à la librairie Renaud-Bray sur la rue Saint-Denis de 13h à 15h.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!