Le gala VIP de la Société de développement de l’avenue Mont-Royal (SDAMR) a souligné mardi les efforts des commerçants de l’arrondissement.

L’événement a réuni près de 200 entrepreneurs au théâtre La Tulipe. Les bourses totalisant 12 000 $ étaient offertes par la Caisse populaire Desjardins du Plateau-Mont-Royal. Elles étaient partagées en trois catégories: Jeune entreprise, Implication locale ou développement durable et Commerce de l’année. Un jury composé d’experts en entrepreneuriat, mandaté par la SDAMR et la Caisse populaire Desjardins du Plateau-Mont-Royal en entrepreneuriat a déterminé les récipiendaires.

Jeune entreprise

La fromagerie Bleu & Persillé , dont Franck Henot est le copropriétaire, s'est vue récompensée du prix Jeune entreprise.

La fromagerie Bleu & Persillé , dont Franck Henot est le copropriétaire, s’est vue récompensée du prix Jeune entreprise.

La fromagerie de quartier Bleu et persillé a reçue la bourse de 3000$ en tant que nouvelle entreprise. Ce nouveau commerce est le fruit d’un an et demi de labeur pour Franck Henot, aussi copropriétaire de L’intermarché Boyer sur l’avenue.

«Ça a été possible grâce au support de mon conjoint, Danny Therrien. Il s’est occupé seul de l’épicerie, ce qui m’a libéré pour que je puisse m’occuper à temps plein du projet de fromagerie. Il m’a toujours supporté dans ma folie», mentionne avec émotion M. Henot.

Le magasin au niveau du sol est accessiblement universellement et une bonne partie de l’inventaire est constitué de fromages du Québec.

«Ça fait six mois qu’on est ouvert et ça se passe bien. C’est certain qu’on avait une clientèle qui nous connaissait déjà, mais d’être reconnu comme cela par les pairs, ça enlève une pression», conclut M. Henot.

Implication locale
La coopérative de travailleurs autonomes Ecto, déménagé depuis un an sur l’avenue du Mont-Royal, s’est vu récompensée par

(De gauche à droite: Fanny Tanguay et Hanneke Marois-Ronkon)La coopérative pour travailleurs autonomes, Ecto, a reçu la bourse Desjardins de l'implication locale.

(De gauche à droite: Fanny Tanguay et Hanneke Marois-Ronkon)La coopérative pour travailleurs autonomes, Ecto, a reçu la bourse Desjardins de l’implication locale.

une bourse de 3000$ pour «sa philosophie basée sur un système coopératif et sa sensibilité aux valeurs communautaires».

L’espace de coworking à aire libre accueille 200 travailleurs autonomes différents, à raison d’une trentaine par jour.

«Il y a vraiment un réseau d’entraide informel qui se crée. Ça nous permet de socialiser, mais aussi de profiter des forces d’autres. Je ne me verrais plus travailler autrement», indique Hanneke Marois-Ronkon, membre depuis 2010.

Commerce de l’année
Un autre couple a été récipiendaire d’une bourse: Vicky Scalia et Sam Assaf pour leur griffe de chaussures montréalaises, L’Intervalle. Le duo a créé des souliers intemporels à mi-chemin entre le bas et haut de gamme.

Vicky Scalia de L'Intervalle a accepté le prix de Commerce de l'année pour sa griffe de chaussures, démarrée en mars 2015.

Vicky Scalia de L’Intervalle a accepté le prix de Commerce de l’année pour sa griffe de chaussures, démarrée en mars 2015.

«Sam était designer pour des grandes marques. Moi, j’ai toujours été dans le milieu des affaires. Après 22 ans ensemble et deux enfants, on a décidé de lancer une entreprise ensemble», rigole Mme Scalia.

L’Intervalle a débuté en mars 2015 sur l’avenue du Mont-Royal. Depuis, quatre boutiques ont été ouvertes.

«On a ouvert dans Le Plateau-Mont-Royal en premier, parce que nos études de marché indiquaient que c’est une clientèle qui est cultivée, mais qui fait attention à comment elle dépense. Si on réussissait à percer ce marché-là, on s’est dit que ça irait bien pour la suite et jusqu’ici, ça fonctionne bien», indique Mme Scalia.

Le couple a reçu 6000$ de la Caisse Desjardins en tant que commerce de l’année.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!