Collaboration spéciale/Caroline Magar Le viaduc Van Horne laissera place à de l'animation et sera en partie piétonnisé, durant une semaine, en 2017.

Le Plateau-Mont-Royal a sélectionné six projets pour animer le territoire pour les célébrations du 375e de Montréal. Près de 190 000$ seront octroyés pour les diverses activités.

La saveur historique prédomine parmi la sélection. L’arrondissement choisissait parmi les 36 projets reçus. L’enveloppe budgétaire provient toutefois de la ville-centre.

«La Ville de Montréal a évalué quels sont les besoins pour chaque arrondissement et a ensuite octroyé les montants», explique la conseillère de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Christine Gosselin.

Viaduc 375
Le viaduc Van Horne deviendra durant une semaine, en 2017, en partie piétonnier. Des activités diverses et des événements artistiques animeront les lieux et une projection architecturale sur l’histoire ferroviaire sera projetée sur l’entrepôt Van Horne lors de cette occasion.

De grandes performances auront lieu à l’entrepôt Van Horne, sur le site l’ancienne gare, aujourd’hui le Champ des possibles, notamment.

«On veut rendre hommage au patrimoine ferroviaire du quartier Mile End et aussi faire connaître ses anciennes délimitations, qui allaient jusqu’à la rue De Castelnau», souligne la coordonnatrice des Amis du Champ des possibles, Caroline Magar.

Le projet transcendera d’ailleurs les limites du quartier, avec une association entre la Société de développement environnementale de Rosemont (SODER), les Amis du Champ des possibles et Mémoire du Mile End.

Il pourrait aussi servir de test pour le viaduc Van Horne.

«On a une superbe vue sur le mont Royal et les quartiers environnants. Le viaduc Rosemont est en surcapacité. Ce sera un test intéressant pour voir s’il y avait lieu de retrancher deux voies pour en faire un espace citoyen», indique la conseillère d’arrondissement, Christine Gosselin.

Relancer Saint-Denis
Le projet de Saint-Denis littéraire, visant à mettre en valeur le lien historique de l’artère avec la littérature fait partie des idées retenues.

«La rue vie quelques difficultés en ce moment en raison des travaux. D’avoir accepté notre projet, ça nous aide à relancer Saint-Denis pour 2017», souligne la directrice générale de la Société de développement pignons rue Saint-Denis (SPRSD), Caroline Tessier.

Cette dernière mentionne que les citoyens seront invités à soumettre des œuvres visuelles colorées qui seront par la suite affichées sur les escaliers, balcons et fenêtres de la rue pour dynamiser l’artère entre la rue Sherbrooke et l’avenue Laurier.

Paysages urbains, un projet des artistes Patrick Dionne et Miki Gingras, dépeindra dans des murales photographiques.

«On va se rendre dans plusieurs événements du quartier et demander aux gens de nous présenter leurs actions citoyennes dans le quartier. On va également les prendre en photos», décrit M. Dionne.

Sa collègue renchérit.

«On veut présenter un tableau festif du Plateau-Mont-Royal», souligne Mme Gingras.

Intégration
L’artiste Anaïs Favier recueillera les témoignages de dix immigrants et leur demandera de dessiner la première maison qu’ils ont habitée à Montréal, dans le cadre de l’exposition, Dessine-moi une maison par l’Autre Montréal. Les citoyens seront aussi invités à dessiner leur propre maison, lors de l’exposition,à l’automne 2017, pour récolter 375 nouvelles maisons.

De grands panneaux présenteront en bandes dessinées les histoires d’une dizaine de lieux emblématiques du quartier, partout dans Le Plateau-Mont-Royal, grâce aux Festival BD Montréal, tout au long de l’année.

Enfin, les visites historiques du quartier, une collaboration de la Société d’histoire du Plateau-Mont-Royal et Mémoire du Mile End ont aussi reçu le soutien de l’administration locale. Une trentaine de visites guidées couvriront l’ensemble du territoire, de mai à octobre 2017.

Tous les projets seront entérinés lors du conseil d’arrondissement de lundi soir.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!