Collaboration spéciale

Les membres de Projet Montréal de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve (MHM) ont choisi leurs candidats en vue des élections municipales de novembre prochain. Sans grande surprise, plusieurs candidats de 2013 sont de nouveau de l’aventure.

Au cours de l’assemblée d’investiture, tenue mercredi, les candidats ont tour à tour pris la parole et abordé différents thèmes de leur prochaine campagne: l’habitation, le logement social, le développement des zones industrielles et des activités portuaires, le dynamisme des artères commerciales et le service aux citoyens.

Présente à la soirée, la cheffe Valérie Plante a dit avoir «très hâte de travailler avec chacun d’eux au cours des prochains mois et des quatre prochaines années au conseil municipal».

«Les membres de MHM viennent de se doter d’une équipe de candidats qui est réellement à l’écoute des enjeux locaux, qui partage la vision et les valeurs de Projet Montréal et qui fera avancer les dossiers qui sont chers aux citoyens», a-t-elle mentionné.

Mairie d’arrondissement
Pierre Lessard-Blais tentera de se faire élire à la mairie de l’arrondissement. Le père de famille, copropriétaire de la microbrasserie L’Espace public et ancien président de la Société de développement commercial Hochelaga-Maisonneuve a été candidat à la mairie en 2013.

Il tente à nouveau sa chance, toujours sous les couleurs de Projet Montréal, lui qui avait terminé au second rang, avec 31,08% des voix.

«L’essor d’une vie de quartier agréable et accessible, ainsi qu’une économie locale dynamique me tiennent à cœur. Pour y parvenir, notre arrondissement doit avoir un maire avec une vision, pas un maire qui est un spectateur passif de la transformation du quartier.»

District de Tétreaultville
Dans le district de Tétreaultville, Suzie Miron en sera à une troisième campagne électorale municipale consécutive. Elle était de la course en 2009 ainsi qu’en 2013.

Elle milite au sein de Projet Montréal depuis plusieurs années. Elle a notamment été responsable du Comité femmes du parti durant cinq ans.

Elle a été présidente du Service des Loisirs Sainte-Claire et a siégé aux conseils d’administration de la table de concertation Solidarité Mercier-Est et du cinéma de quartier Station Vu.

La candidate souhaite apaiser la circulation dans le quartier, améliorer l’efficacité et la desserte du transport en commun et actif, ainsi que travailler afin de doter Tétreaultville d’un gymnase double et de locaux multifonctionnels et communautaires pour répondre aux besoins des organismes et citoyens.

District de Louis-Riel
Dans le district de Louis-Riel, l’investiture a été remportée par Isi Meza devant sa collègue Julie Lamontagne.

M. Meza est architecte de formation, entrepreneur général et gestionnaire de projets résidentiels depuis 2004.

Il a été conseiller municipal à la mairie de San Luis Potosi, au Mexique. Il croit à la force d’une société diverse, multiculturelle et promeut le renforcement des valeurs civiques d’intégration et de tolérance.

Il entend «favoriser une meilleure planification et participation citoyenne pour assurer la fin des chantiers fantômes et trouver l’équilibre dans le partage des rues de son district, entre piétons, cyclistes et automobilistes, pour la sécurité de tous».

District de Maisonneuve – Longue-Pointe
Conseillère municipale de Maisonneuve–Longue-Pointe depuis 2013, Laurence Lavigne Lalonde brigue à nouveau les suffrages de ce district.

Elle est leader adjointe de l’Opposition officielle à l’hôtel de ville, vice-présidente de la Commission sur les finances et l’administration et porte-parole de l’Opposition officielle en matière de développement économique.

Les enjeux liés au développement de la Cité de la logistique seront assurément un dossier chaud.

«Mon district est rempli de petites poches résidentielles. Je souhaite me concentrer sur celles, par exemple, au sud du métro Radisson et sur le quartier Guybourg, qui est un petit bijou. Il faut y développer une vie de quartier, des espaces publics», a-t-elle confié il y a quelques semaines à TC Media.

District de Hochelaga
Éric Alan Caldwell se représente dans le district de Hochelaga, lui qui en est présentement le conseiller municipal.

Il est porte-parole de l’Opposition officielle en matière d’urbanisme et de grands événements sportifs; membre de la Commission sur le développement économique et urbain et l’habitation de Montréal; membre de la Commission sur l’inspecteur général.

Parmi ses projets, M. Alan Caldwell désire verdir et sécuriser les abords des écoles, augmenter l’offre de service en transport en commun sur les lignes 34 et 125 et ouvrir davantage les chalets de parc de son district.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!