Steve Caron/TC Media Le maire Denis Coderre était présent au dévoilement des membres de son équipe pour l'arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve. Il a louangé chacun de ses candidats et les a remerciés pour leur engagement et désir de servir les citoyens.

Simon-Robert Chartrand et Jean-François Beaupré se joignent à Réal Ménard, Karine Boivin-Roy et Richard Celzi et compléteront ainsi l’équipe de Denis Coderre dans l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) en vue des prochaines élections municipales.

M. Beaupré, dans le district de Hochelaga, se mesurera au conseiller sortant Éric Alan Caldwell, de Projet Montréal. Il en sera à ses premiers pas en politique.

Jusqu’à tout récemment, M. Beaupré était directeur général de la Corporation d’animation des places publiques (CAPP) dans l’arrondissement.

Une nouvelle aventure qui arrive au bon moment dans la carrière de ce gestionnaire issu du monde culturel et communautaire.

«J’avais envie de m’impliquer à un autre niveau. Père d’un jeune enfant, c’est un peu pour lui que j’ai décidé de me lancer en politique. Pour lui laisser un meilleur avenir.»

Avant de prendre sa décision, le candidat de Hochelaga avoue y avoir réfléchi durant quelques semaines. Après avoir rencontré le maire Coderre, sa réponse est devenue beaucoup plus claire.

Il estime que celui-ci a fait du bon travail depuis son élection, soulignant que l’économie et le tourisme vont bien; que Montréal rayonne autant sur la scène provinciale qu’internationale.

Localement, il entend mettre de l’avant la notion de milieu de vie sain, ce qui signifie pour lui travailler en partenariat avec tous les acteurs et citoyens du quartier pour être à l’écoute de leurs préoccupations.

Le service de proximité sera au cœur de son engagement. Il est emballé à l’idée de relever ce nouveau défi.

Maisonneuve – Longue Pointe
Un peu plus à l’est, dans le district de Maisonneuve – Longue-Pointe, l’homme de confiance d’Équipe Coderre sera Simon-Robert Chartrand.

Depuis 2015, le jeune homme travaille à titre d’attaché politique dans l’arrondissement auprès des conseillers Richard Celzi et Karine Boivin-Roy.

«Dans le cadre de mon travail, je suis bien au fait des enjeux et j’ai une bonne connaissance de l’arrondissement.»

Bien qu’il en sera, lui aussi, à sa première élection à titre de candidat, le résident de Rosemont – La Petite-Patrie gravite tout de même dans le monde de la politique depuis plusieurs années déjà.

De 2012 à 2014, il a été conseiller politique auprès du ministre responsable de la région de Montréal au gouvernement du Québec, Jean-François Lisée, et de 2010 à 2012, il a été attaché politique au cabinet de l’opposition officielle à la Ville de Montréal, auprès de Louise Harel.

Au fil des ans, il s’est intéressé particulièrement aux enjeux d’habitation et de rétention des familles, à la relance des artères commerciales, aux services de proximité et à la valorisation des modes de transport actif et collectif.

Dans son district, le dossier d’importance sera sans aucun doute celui de la Cité de la logistique.

«Un défi où le dialogue, le « vivre-ensemble » et l’écoute seront au cœur de mes préoccupations», assure-t-il.

Mairie d’arrondissement
À la mairie de l’arrondissement, les électeurs auront droit à une reprise de 2013, alors que Réal Ménard, maintenant membre de l’Équipe Coderre, se mesurera de nouveau à Pierre Lessard-Blais, de Projet Montréal.

M. Ménard souhaite obtenir un troisième mandat au municipal.

En conférence de presse, il s’est dit fier du bilan de son administration. Il a rappelé le soutien financier de 3M$ pour la réfection du centre Pierre-Charbonneau, les investissements de plus de 10M$ dans les parcs de l’arrondissement et de 5M$ au CCSE Maisonneuve et la requalification de la cour de voirie Honoré-Beaugrand, qui fera place à un projet résidentiel de plus de 300 unités d’habitation.

Sur les questions du développement du pôle logistique et de la construction d’un centre communautaire dans Hochelaga, il a avoué que ce seront de gros dossiers pour le prochain mandat.

Louis-Riel
«Servir les citoyens est un privilège et une fierté. Au cours de mon mandat, j’ai développé des relations de proximité privilégiées avec les citoyens. Je veux continuer à améliorer le quotidien des gens», de souligner Karine Boivin-Roy, candidate dans le district de Louis-Riel et seule femme de l’Équipe Coderre dans MHM.

Lors de son allocution, elle a louangé son chef ainsi que ses collègues Réal Ménard et Richard Celzi pour le travail fait au cours des dernières années.

Plutôt discrète à la conférence de presse, elle aura l’occasion de dévoiler ses engagements au cours des prochaines semaines.

Mme Boivin-Roy siège au comité exécutif de la Ville de Montréal à titre de conseillère associée à l’habitation et elle est vice-présidente de la Commission sur l’examen des contrats à la Ville de Montréal.

Dans l’arrondissement, elle est, entre autres, responsable de la culture, des sports et des loisirs; membre des comités loisirs, environnement et développement durable; des finances et ressources matérielles.

Tétreaultville
Du côté du district de Tétreaultville, retour également du conseiller sortant Richard Celzi, qui brigue un second mandat.

Il croisera de nouveau le fer avec Suzie Miron, candidate de Projet Montréal.

M. Celzi est membre des commissions sur l’examen des contrats et sur la sécurité publique de la Ville de Montréal.

Il est aussi président du comité de circulation et membre du comité consultatif d’urbanisme dans l’arrondissement.

Il souhaite poursuivre le travail amorcé afin de revitaliser le quartier.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!