Collaboration spéciale Le maire Pierre Lessard-Blais lors du dévoilement du Plan local de déplacements de l'arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve.

Thèmes chers aux élus de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM), la mobilité, les transports collectifs et les transports actifs se traduisent par l’adoption d’un premier Plan local de déplacements qui guidera leurs interventions pour les 10 prochaines années.

En matière de transports actifs et collectifs, l’arrondissement souhaite poursuivre le déploiement du réseau cyclable et en accentuer le maillage par des liens cyclables de desserte – préconisant le petit transit – dans une logique de raccord au réseau existant.

Il entend bonifier son réseau de liens cyclables structurants, des axes permettant le grand transit, de manière à faciliter les déplacements est-ouest à l’intérieur de l’arrondissement de même que vers les arrondissements voisins.

De nouveaux liens cyclables permettant de franchir des «barrières naturelles» comme l’avenue Souligny, le CN et l’autoroute 25 sont envisagés.

La convivialité d’un réseau cyclable a une grande influence sur son utilisation ou non par les cyclistes.

Pour améliorer cet aspect de convivialité et mettre en valeur son réseau, MHM entend accentuer le marquage de zones tampons pour séparer la voie de stationnement des bandes cyclables afin d’éviter les risques d’emportiérage.

L’aménagement de stationnements à vélos sécurisés ou protégés et l’installation de bornes de réparation autonomes accessibles et bien déployés sur tout son réseau cyclable figurent aussi parmi les visées de l’arrondissement.

De plus, MHM souhaite favoriser une utilisation à l’année de ses liens cyclables, ce qui passe par un entretien hivernal des tronçons les plus achalandés permettant d’augmenter le «réseau blanc» de l’arrondissement.

Les piétons ne seront pas en reste. Les équipes de l’arrondissement s’attelleront à mettre à niveau l’état de ses trottoirs et envisageront leur élargissement là où c’est possible, tout en respectant les normes d’accessibilité universelle.

Certains tronçons sont peu confortables en raison de dénivellations importantes, d’accumulations d’eau et d’inégalités de surface et l’arrondissement souhaite corriger ces lacunes.

Au chapitre du transport en commun, la bonification du service est un enjeu de taille.

L’amélioration des déplacements en dehors des heures de pointe et un accès direct au centre-ville depuis le sud des quartiers Hochelaga, Maisonneuve et Mercier-Ouest représentent des dossiers que les élus auront à travailler.

Ceux-ci poursuivront leurs échanges avec ses partenaires tels que la Société de transport de Montréal (STM) et l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) dans les dossiers du prolongement de la ligne bleue vers l’Est et la réalisation du SRB Pie-IX.

Est-ce qu’un nouveau terminus doit être envisagé dans Mercier-Est pour soulager la station de métro Honoré-Beaugrand et limiter les impacts aux quartiers résidentiels? Une évaluation devra être faite.

Sécurité des déplacements, réseau routier et stationnement
Le document de l’arrondissement contient également des axes d’intervention liés à la sécurité des déplacements, la qualité des espaces publics, le réseau routier et le stationnement.

Globalement, les objectifs sont d’augmenter la sécurité des usagers, d’assurer la quiétude des milieux résidentiels, de faciliter l’accès aux rues commerçantes en transports actifs, d’améliorer les temps de déplacements sur le réseau artériel, de participer à la transition énergétique dans le domaine des transports et d’intensifier la présence d’alternatives à l’auto-solo.

Bref, les élus ne manqueront pas de pain sur la planche. Pour s’assurer que le plan ne demeure pas sur une tablette, un comité de suivi sera mis en place. Celui-ci se réunira deux fois par année pour suivre l’évolution des dossiers en cours et s’assurer de l’atteinte des objectifs.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!