Steve Caron/Le Flambeau Réjean Charbonneau et André Cousineau, de l'Atelier d'histoire Mercier – Hochelaga-Maisonneuve, les deux grands manitous derrière le projet des circuits historiques.

La richesse des quartiers Mercier, Maisonneuve et Hochelaga regorge de détails souvent méconnus, mais grâce aux trois nouveaux circuits historiques de l’Atelier d’histoire de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve que l’on retrouve sur l’application BaladoDécouverte, ces quartiers n’auront plus de secret.

Chaque circuit comprend une douzaine de points d’intérêts. Les gens téléchargent gratuitement l’application BaladoDécouverte, disponible sur googleplay ou applestore, et le circuit qui les intéresse. Ils peuvent ensuite se lancer à la découverte desdits lieux à l’aide de leur téléphone intelligent ou de leur tablette.

«Le circuit est conçu pour se faire aisément à pied. Des capsules audio et vidéo de deux minutes à deux minutes trente pour chaque site accompagnent les marcheurs dans leur balade. Les gens peuvent le faire à leur rythme», indique André Cousineau, chargé du projet pour l’Atelier d’histoire de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve.

La difficulté de M. Cousineau en aura principalement été une de concision.

«Il y avait tellement de choses à dire sur chaque arrêt des différents circuits qu’il a fallu se limiter.

«Nous partageons des anecdotes sympathiques, des faits inusités et des détails méconnus. Ce n’est pas une succession de dates historiques. Les participants vont vraiment en apprendre davantage sur leur quartier», assure-t-il.

Le circuit de Mercier prend naissance à la promenade Bellerive. Les gens sont ensuite tranquillement dirigés vers la Maison Allen-Picard, le Château Tétreault, la Maison Brouillet – dit Bernard et plus encore.

Celui de Maisonneuve, se déroule principalement autour du marché Maisonneuve avec un arrêt au Château Dufresne. On y visite entre autres l’American-Can, l’ancien hôtel de ville de Maisonneuve, le parc Morgan, le Théâtre Granada (Denise-Pelletier) et l’église Très-Saint-Nom-de-Jésus.

Quant au parcours de Hochelaga, on découvre le Laurier Palace, la Maison Hudon, l’école Baril, la Biscuiterie Charbonneau, l’église de la Nativité de Hochelaga, le tunnel Ontario, etc.

Un travail de moine
Avant de voir le jour, les circuits ont nécessité un véritable travail de moine. Les gens de l’Atelier d’histoire sont passés à travers des milliers de documents pour colliger les informations.

Trois ans de recherches et dans les derniers milles, six mois de travail intensif. Juste à temps pour le 40e anniversaire de l’Atelier d’histoire MHM.

Et les durs labeurs auront valu les efforts.

Les citoyens découvriront ou redécouvriront leur quartier sous un œil nouveau. Ils pourront se réapproprier leur histoire.

Notre objectif est de leur redonner ce sentiment d’appartenance et de fierté à l’endroit de leur quartier, de souhaiter humblement M. Cousineau.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!