Collaboration spéciale Le conseiller de Tétreaultville, Richard Celzi, voit d'un bon œil la création d'une association de marchands rue Hochelaga.

Une nouvelle association de marchands a été créée pour travailler à la redynamisation de la rue Hochelaga, dans Mercier-Est, et attirer les consommateurs sur cette artère névralgique du quartier.

Les administrateurs de l’Association des commerçants Hochelaga-Tétreaultville, un organisme sans but lucratif créé le 26 août dernier, sont Stéphane Fiset, pharmacien propriétaire du Uniprix, Jean-François Leblanc, pharmacien propriétaire du Jean Coutu et, et Serge Godin, propriétaire du IGA Godin, selon le Registraire des entreprises.

Les propriétaires du Miniprix, du BMR et des Draperies de l’Est seraient aussi engagés dans le projet.

Le conseiller municipal de Tétreaultville, Richard Celzi, a également participé à quelques rencontres de l’association. Il voit la démarche d’un œil positif.

Selon lui, tout ce qui peut contribuer au développement économique de la rue Hochelaga est une bonne chose. Il cite en exemple l’organisation de la grande foire commerciale de la rue Hochelaga qui se tient au début du mois de septembre depuis deux ans.

«L’événement est un succès. Lors de cette journée, l’achalandage augmente sur l’artère. Ce type d’activités est un modèle dont l’association peut s’inspirer», pense-t-il.

Ce n’est pas la première fois que la mise sur pied d’une association de marchands est tentée rue Hochelaga. Chaque fois, le projet avait avorté.

Les commerçants étaient rébarbatifs à l’instauration d’une cotisation à payer.

Pourquoi cette fois serait-elle différente?

«Il ne s’agit pas de créer une association juste pour le plaisir de créer une association, répond M. Celzi. Il y a une volonté de la part des commerçants, une vision claire et des projets concrets à venir. Les gens veulent bien faire les choses.»

Le contexte économique et la population ont changé, souligne le conseiller municipal. La construction de 325 nouvelles unités d’habitation sur le site de l’ancienne cour de voirie, coin Hochelaga et Honoré-Beaugrand, amènera un nouveau souffle dans le quartier. Une opportunité à saisir pour dynamiser l’activité commerciale de la rue Hochelaga.

L’Association des commerçants Hochelaga-Tétreaultville a d’ailleurs reçu une somme de 10 000$ de la part de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve pour l’appuyer dans ses démarches et mettre en place sa structure.

Elle souhaite ensuite réaliser une étude de marché afin de mieux connaître les besoins des gens, mais aussi des commerçants, qui servira à élaborer un plan d’action.

Une demande d’aide financière de 50 000$ a été adressée à cet effet auprès de la ville-centre dans le cadre du programme «Opération commerces».

La zone desservie par la nouvelle association de la rue Hochelaga est celle comprise de la rue Curatteau à Paul-Pau, pour un bassin d’environ 200 commerces. Une partie de la rue des Ormeaux, qui reste à définir, sera aussi incluse au projet.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus