Archives TC Media Le budget 2017 de l'arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve a été adopté par la majorité, à 3 contre 2. Un budget de 59,1M$ sous le signe du retour à l'équilibre budgétaire.

Le budget 2017 de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) en sera un minceur, comprenant des compressions de l’ordre de 10M$. L’impact ne se fera toutefois pas sentir dans les investissements, assure le maire Réal Ménard.

L’arrondissement disposera d’une somme d’un peu plus de 59M$, ce qui lui permettra de réaliser plusieurs projets.

La poursuite des travaux de réfection au CCSE Maisonneuve, la mise aux normes des arénas Saint-Donat et Francis Bouillon, l’agrandissement du chalet de parc Saint-Clément, les travaux pour faciliter l’accessibilité universelle au centre Pierre-Charbonneau, la réfection des infrastructures, le réaménagement de parcs et plusieurs autres projets figurent dans les plans de l’arrondissement.

Pour établir ses transferts à MHM, l’administration Coderre a procédé à divers ajustements. Elle réduit au final de 10,5M$ l’enveloppe consentie à MHM.

Cette diminution s’explique par la centralisation des responsabilités liées à la gestion du matériel roulant ainsi qu’à la gestion des contrats de déneigement, auparavant des compétences de l’arrondissement; par l’indexation des transferts en raison de l’exercice de paramétrisation; par une baisse imposée de 2,5% des crédits affectés au volet de la rémunération des employés en tenant compte des périodes de flottement qui existent à la suite de départ à la retraite ou de départ volontaire avant de pourvoir un poste.

Pour la première fois depuis belle lurette, les élus n’auront pas à puiser dans leurs réserves.

Pour équilibrer son budget, l’arrondissement anticipe des revenus locaux de l’ordre de 2,3M$ et maintient une taxe locale sur les services équivalant à 0,006$ du 100$ d’évaluation, qui rapportera 9M$ dans les poches de l’arrondissement.

Division au moment du vote
Au moment de l’adoption du vote sur le budget, les deux représentants de Projet Montréal, Laurence Lavigne Lalonde et Éric Alan Caldwell, ont manifesté leur désaccord.

L’an dernier, lorsqu’ils avaient appuyé le budget, les deux conseillers municipaux avaient fait part de leurs trois grandes préoccupations pour 2017.

Ils souhaitaient que les élus réfléchissent à la gestion du parc immobilier de l’arrondissement et l’utilisation de ces espaces. Une réflexion amorcée, mais qui devait se poursuivre, selon eux.

Ensuite, en matière d’embellissement et de verdissement, ils estimaient qu’il y avait beaucoup d’efforts à faire. Certaines rues demeurant très problématiques.

Puis, les dossiers de l’apaisement de la circulation, de la sécurité routière et le transport actif les préoccupaient.

«Nous avions des inquiétudes et selon nous, elles persistent. Nous aurions aimé davantage d’investissements sur ces questions. Nous peinons à améliorer les services qui devraient être prioritaires», indiquent les deux élus de Projet Montréal.

Dans ces circonstances, ils ont donc voté contre le budget 2017, ce qui n’a toutefois pas empêché son adoption à la majorité.

Budget de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve
Dotation budgétaire de la ville-centre: 47 696 400$

Revenus de source locale: 2 350 900$

Taxe locale sur les services: 9 059 000$

Budget 2017: 59 106 300$

 

 

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!