Attendu depuis des années par les citoyens de Mercier, le passage à niveau de la rue Liébert a enfin été mis en place l’hiver dernier. Seulement, un côté du passage reste inachevé et pourrait compliquer la vie des piétons cet hiver.

Après s’être d’abord réjoui de ne plus être obligés de traverser illégalement les voies de chemin de fer, de nombreux résidents de Mercier-Est se demandent pourquoi le passage à niveau de la rue Liébert n’est toujours pas achevé.
TC Media s’est rendu sur place et a pu observer que si du côté de l’avenue Dubuisson tout est correct, il n’en est pas de même du côté de l’avenue Souligny. Au Nord, la descente n’a pas finie d’être asphaltée et aucun passage clouté ou panneaux pour annoncer la présence de piétons n’a été installés.

Passage à niveau Liébert

«Il manque un morceau»
Maria passe ici tous les jours pour aller travailler au IGA de la rue Hochelaga. Elle a confié n’être encore jamais passée là en hiver, mais ne pas avoir hâte : « La pente est forte. J’ai peur que ça soit difficile de descendre quand il y aura du verglas ». Yves Lamotte, lui, en a déjà fait l’expérience : « L’hiver passé, je me suis cassé la figure juste ici ! » témoigne-t-il.
Avec Mme Florence Roy, ils empruntent ce passage tous les jours. Ils sont bien contents de sa mise en place qui leur évite de faire un grand détour. Toutefois, Mr Lamotte ne comprend pas pourquoi le passage à niveaux reste inachevé : « C’est de la pure bêtise humaine. Il en manque juste un morceau ! »

Mme Roy, elle, déplore qu’il n’y ait pas plus de signalisation à cet endroit : « Il faudrait déplacer le stop qui se trouve à l’intersection avec la rue Saint-Émile pour le mettre avant le passage. Il faudrait aussi mettre un passage clouté pour que nous puissions traverser. Il y a toujours du trafic sur l’avenue Souligny et c’est rare que les autos s’arrêtent pour nous laisser passer. »

Laurence Lavigne Lalonde, conseillère de la Ville à Mercier-Hochelaga-Maisonneuve est du même avis : « C’est de notre responsabilité d’agir pour la sécurité des gens. Il faut que nous mettions une nouvelle signalisation en place. En tout cas, c’est mon souhait. »
Toutefois, la conseillère ne sait pas si les travaux autour du passage à niveau sont terminés ou s’ils sont juste suspendus : « Je sais seulement que le secteur des travaux publics de l’arrondissement nous a dit c’est qu’il y a eu des nouvelles normes de transport qui ralentiraient le processus d’aménagement. »

L’arrondissement, contacté à plusieurs reprises, n’a pas encore répondu aux requêtes de TC Media.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus