Mario Beauregard/TC Media La militaire Frédérique Raymond a rendu hommage à tous les anciens combattants en lisant le poème «Les yeux d'un vétéran» de Jacques Nadeau, un ancien prisonnier de guerre.

Pour tous les soldats revenus indemne des différentes guerres, nombre de collègues ont disparu ou péri au combat. À l’occasion du jour du Souvenir, une cérémonie en leur honneur a été tenue au Repos Saint-François D’Assise.

Lecture du poème «Les yeux d’un vétéran» de Jacques Nadeau, un ancien prisonnier de guerre, moment de recueillement, dépôt de couronnes de fleurs en compagnie des élus des divers paliers politiques et prières ont marqué l’hommage à tous ces gens qui ont fait sacrifice de leur vie pour la liberté.
Parmi les gens présents, on retrouvait également Aimé Boucher, un citoyen du quartier, qui n’a jamais manqué une cérémonie du jour du Souvenir depuis son adolescence. Membre d’une famille de 18 enfants, deux de ses frères ont combattu lors de la Seconde guerre mondiale. Ils en sont revenus avec des blessures du champ de bataille.
«C’est pour moi une façon de leur rendre hommage. Jusqu’à leur décès, des années plus tard, ils n’ont jamais parlé de ce qu’ils avaient vécu à la guerre. Mais je sais que cela a été éprouvant. Ils en ont gardé des séquelles tout au long de leur vie», raconte aujourd’hui le seul survivant de la famille.
À l’époque, M. Boucher était âgé de 10 ans. Il se rappelle très bien d’avoir marché en compagnie de sa mère chaque jour durant neuf mois, de la 9e avenue dans Rosemont à la gare centrale, pour attendre l’arrivée des trains dans l’espoir de retrouver ses frères aînés.
Lorsque le «miracle» arriva, il n’en croyait pas ses yeux. L’un des plus beaux cadeaux que la vie ait pu lui donner.
«Je n’ai jamais baissé les bras ni abandonné. J’ai toujours cru que je les reverrais. Enfin je les retrouvais», se souvient-il avec émotion.
Le 11 novembre demeure une date bien ancrée dans sa mémoire. Peu importe les aléas de la vie, il est toujours fidèle au poste et assiste aux cérémonies commémoratives du jour du Souvenir. Et il a l’intention de poursuivre la tradition pour de longues années encore.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus