Archives TC Media La circulation automobile et la vitesse préoccupent plusieurs résidents du Faubourg Contrecoeur. Afin de répondre à leurs craintes, l'arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve implantera diverses mesures d'apaisement de la circulation dans les prochains mois.

Diverses mesures d’apaisement de la circulation seront implantées au Faubourg Contrecoeur afin d’améliorer la sécurité routière dans le secteur: passage piéton, traverse surélevée et déplacement des panneaux d’arrêt sont notamment prévus.

Dès le retour du beau temps, une première phase débutera avec le marquage au sol d’un passage piéton dans l’axe de l’allée Norman-McLaren, à la hauteur du parc Carlos-D’Alcantara, confirme Richard Celzi, conseiller municipal du district de Tétreaultville.

Par la suite, les panneaux d’arrêt de la rue Contrecoeur seront redistribués sur l’artère pour assurer un meilleur équilibre et éviter que les automobilistes ne puissent profiter d’une longue distance sans signalisation pour augmenter considérablement leur vitesse.

Un nouveau panneau sera d’ailleurs installé au coin de Grosbois.

«Il y a des règles et des distances à respecter entre deux arrêts, mais nous avons analysé la situation et il y a des améliorations que nous pouvons apporter et nous le ferons», assure le conseiller municipal qui préside également le comité de circulation de l’arrondissement.

À plus long terme, l’arrondissement est en discussion avec la Société de transport de Montréal (STM) pour installer une traverse surélevée (un dos d’âne allongé) en face de l’allée Norman-McLaren. Ce projet serait réalisé en 2018.

«Nous ne pouvons pas installer des dos d’âne traditionnels sur les rues où des circuits d’autobus sont implantés, fait remarquer M. Celzi. Les dos d’âne allongés sont une bonne alternative et c’est ce dont on discute avec la STM.»

Finalement, les travaux d’aménagement d’une piste cyclable sur la rue Contrecoeur permettront également d’apporter des modifications.

Toutefois, les résidents devront être patients. L’arrondissement doit attendre que la rue Contrecoeur lui soit transférée et que le centre commercial du Faubourg soit construit avant de réaliser le projet.

Des mesures qui devraient répondre aux préoccupations citoyennes, croit M. Celzi.

Nickolas Gagnon, un résident du Faubourg, a présenté une pétition de plus de 130 noms aux élus lors du dernier conseil d’arrondissement pour réclamer des interventions dans le Faubourg Contrecoeur visant à améliorer la sécurité des piétons.

Il aimerait que les élus utilisent les 5M$ du Programme triennal d’immobilisations (PTI) 2017-2019 réservés pour compléter l’aménagement du Faubourg Contrecoeur en mettant de l’avant des solutions novatrices.

«La sécurité des cyclistes et piétons doit primer sur la mobilité. Comme dans le cas d’une véritable politique « Vision zéro accident » visant à assurer la sécurité des plus vulnérables. Les rues du Faubourg sont très larges et invitent à la vitesse. Il faut changer cela», note-t-il.

Le citoyen suggère à l’arrondissement de créer un groupe de travail comprenant des résidents du Faubourg et de tenir une consultation publique sur le sujet, question d’avoir le pouls des principaux concernés.

Sans s’engager sur une date officielle, le maire Réal Ménard a signifié qu’il réfléchissait déjà à la suggestion de tenir une consultation publique.

De son côté, le conseiller Richard Celzi invite les citoyens à ne pas hésiter à le contacter.

«Nous sommes ouverts aux idées des gens. Ils peuvent en tout temps me joindre.»

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!