Collaboration spéciale - Jean-Pierre Auclair Les partenaires et bénévoles du CSLR posent en compagnie de Karine Boivin-Roy, conseillère municipale du district de Louis-Riel (quatrième à partir de la gauche).

Après deux ans de travaux et de durs labeurs, les bénévoles du Comité de surveillance Louis-Riel (CSLR) ont finalement complété les travaux d’aménagement et de mise en valeur du marais Molson au parc du Boisé – Jean-Milot.

Le projet aura permis de restaurer le sentier du marais, en aménageant une passerelle de 20 mètres en plus d’installer neuf panneaux d’interprétation visant à valoriser les utilisateurs aux comportements responsables à adopter et à la biodiversité du parc.

Un investissement de plus de 40 000$, financé en partie par la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement.

Le parc du Boisé – Jean-Milot, situé à l’angle des rues Langelier et Bélanger, est le deuxième en importance de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve avec ses sept hectares. Il abrite le lit d’un ancien ruisseau (le ruisseau Molson) faisant place aujourd’hui au marais Molson, qui joue un rôle important dans la biodiversité du boisé.

Le fort achalandage du boisé accroît la pression sur le milieu naturel qu’on y retrouve. L’érosion des pentes causées par la circulation hors sentiers affecte certains végétaux. Plusieurs marques témoignent du non-respect des écosystèmes (vandalisme, pollution, cueillette, etc.).

Il était important d’intervenir estime le CSLR. Une vingtaine de personnes ont offert plus de 720 heures de bénévolat sur deux ans.

Grâce au projet, la population a désormais un accès durable au parc.

«En plus de contribuer à la mise en valeur du marais Molson, souligne Victor Larivière, vice-président du CSLR, cette initiative sensibilise un grand nombre de citoyens à l’importance des milieux humides et à l’attention qu’on doit leur accorder.»

Le marais sert de zone de nidification pour plusieurs espèces d’oiseaux du boisé. Il est apprécié par les membres du club d’ornithologie et les nombreux citoyens en manque de verdure.

Ce lieu unique devient le point central des activités et animations dédiées à l’environnement et la nature en ville et une programmation diversifiées y est offerte: visites guidées du boisé, activités sur les insectes, club de marche, cours de peinture, cours de zumba et plus encore.

Pour connaître les activités offertes durant la prochaine période estivale, on consulte le http://www.cslouisriel.org.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!