Steve Caron/TC Media Les élus Réal Ménard et Karine Boivin-Roy posent en compagnie de membres de la famille Ojeil, propriétaires du Motel Le Marquis, lors du dévoilement du projet de transformation du motel.

Les propriétaires du Motel Le Marquis de la rue Sherbrooke, dans Mercier-Ouest, souhaitent démolir la majeure partie du motel pour construire un projet de 126 logements locatifs privés. Le projet sera soumis, ce soir, à l’attention des élus de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM).

Le projet, si au terme du processus il est entériné, comprendra des unités d’habitation d’une, deux et trois chambres à coucher.

La typologie précise étant de 70% pour les unités d’une chambre, 20% pour les deux chambres et 10% pour les trois chambres.

Les bâtiments varieront de trois à six étages en prenant soin de s’intégrer harmonieusement au paysage actuel, assure-t-on.

Les immeubles les plus imposants seront construits en retrait des résidences voisines actuelles.

Les espaces de stationnement seront intérieurs et le site sera verdi à 40% au lieu du 22% généralement exigé, de se réjouir Karine Boivin-Roy, conseillère associée à l’habitation au comité exécutif.

Comme il s’agit d’un projet locatif privé, soit sans logement social, les propriétaires verseront une somme de 126 500$ au Fonds de contribution à la stratégie d’inclusion en guise de compensation.

Le maire Ménard et sa collègue sont d’ailleurs favorables au projet.

«Depuis plusieurs années les groupes communautaires et élus demandent que les promoteurs construisent du locatif privé pour les familles et les particuliers qui souhaitent des logements neufs sans pour autant accéder à la propriété. Voilà un exemple de projet où les jeunes familles et professionnels pourront s’établir dans Mercier-Ouest dans un environnement de qualité», a commenté le maire.

Ce dernier ne cache pas sa joie de voir un promoteur se lancer dans un projet de logement locatif neuf et privé plutôt que dans de nouveaux condos.

Il croit même que le projet pourrait être «un exemple à suivre» et inciter d’autres propriétaires à faire pareil.

Les propriétaires, les Placements Ojeil inc., aimeraient pouvoir commencer la construction à l’automne 2018. De neuf à 12 mois de travaux sont prévus pour la réalisation du projet.

Deuxième phase
Dans une seconde phase, les propriétaires prévoient déjà démolir les deux restaurants situés devant le motel Le Marquis pour reconstruire un hôtel de six étages de 120 chambres qui inclura deux nouveaux restaurants.

Cette deuxième partie ne fait toutefois pas partie du projet à l’étude ce soir au conseil d’arrondissement. Elle sera présentée ultérieurement.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!