Collaboration spéciale La voiture blanche circule à contresens rue Beauclerk à la grande surprise du conducteur de la voiture rouge. Heureusement, aucun accident ne s'est produit.

Pour éviter la congestion de la rue Sherbrooke en direction est, à l’heure de pointe en fin de journée, certains automobilistes cherchant à rejoindre le tunnel Louis-H-La Fontaine empruntent consciemment ou non la rue Beauclerk à contresens.

Des résidents le constatent fréquemment et s’attendent à ce qu’un accident survienne un jour ou l’autre si l’affichage n’est pas amélioré.

«Les automobilistes ne semblent pas porter attention. Une fois engagé, il est trop tard et le risque de collision est réel», fait remarquer Gilles Pelletier qui habite la rue Beauclerk depuis près de 25 ans et qui est un témoin privilégié de la délinquance des automobilistes.

La situation se produit trop souvent à son goût. Encore la semaine dernière, un conducteur tentait de s’engager à contresens avant de se rendre compte de son erreur.

Le citoyen milite depuis plusieurs années déjà pour faire reconnaître le problème. Il aura la chance de faire valoir son point puisqu’une rencontre est prévue en août avec le maire Ménard et la conseillère du district, Karine Boivin-Roy pour voir ce qui peut être fait.

Pourtant, des panneaux traditionnels indiquant une entrée interdite et d’autres utilisant la flèche unidirectionnelle pour indiquer le sens de la rue sont présents sur le coin de la rue.

Pour éviter toute confusion, le citoyen aimerait que les trottoirs de Beauclerk soient élargis (saillies) sur plusieurs mètres ou que des panneaux supplémentaires soient ajoutés.

Des travaux d’asphaltage sont prévus sur la rue Beauclerk. Le résident aimerait que l’arrondissement profite de l’occasion pour repenser et réaménager l’artère.

«Il y a beaucoup d’écoliers qui circulent à pied dans le secteur pour se rendre à l’école Saint-Donat, note M. Pelletier. C’est une question de sécurité.»

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!