Nicolas Ledain / TC Media La plupart des travaux en cours dans l’arrondissement vont se prolonger au moins jusqu’à la mi-septembre.

Avec pas moins de 28 opérations en cours répertoriées par la Ville de Montréal, l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve est celui qui vit le plus de perturbations sur ses voies de circulation. Cette situation agace les citoyens des zones les plus touchées.

«Ça n’en finit plus. Il y a tellement de travaux que je n’ai plus envie de sortir de chez moi, car j’anticipe les cônes oranges», se désole Denise Bruneau. À cause des travaux effectués aux abords de l’autoroute 25, cette résidente de la place Currateau vit un casse-tête quotidien pour se rendre jusqu’à son domicile.

«C’est devenu difficile de sortir et de revenir ici. Pourtant je suis retraitée et je ne me mets pas dans l’heure de pointe», ajoute-t-elle.

Depuis le retour des vacances de la construction, on dénombre 28 chantiers en cours dans l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve, selon les données disponibles sur le site Info-travaux de la Ville de Montréal.

Ces opérations se concentrent exclusivement dans l’est, avec douze sites concernés au sud du Parc olympique, sept dans Mercier-Ouest et neuf dans Mercier-Est. Certaines zones comme le secteur entre la rue Sherbrooke et l’avenue Souligny à proximité de l’A-25 sont particulièrement critiques puisque des obstructions complètes sont en cours sur plusieurs tronçons de la rue Currateau et la circulation sera interrompue en direction ouest sur l’avenue Souligny jusqu’au mois d’octobre.

La prudence est de mise aux intersections de ce périmètre puisque certains virages coudés compliquent le partage de la chaussée entre les camions, les voitures, les vélos et les piétons.

Sur l’ensemble de l’arrondissement, on compte onze entraves complètes et une douzaine d’entraves partielles. Plus de la moitié des chantiers répertoriés vont se prolonger au mois jusqu’à la mi-septembre.

Actuellement, Mercier – Hochelaga-Maisonneuve est l’arrondissement montréalais qui compte le plus de perturbations sur ses voies de circulation devant Ahuntsic – Cartierville.

La situation est encore plus complexe pour les usagers puisque les données d’Info-travaux ne montrent pas certaines opérations comme des aménagements du ministère des Transports ou les rénovations des édicules de la STM, notamment à la station Honoré-Beaugrand.

«Les interventions que la Ville fait visent à améliorer l’état des infrastructures qu’utilisent les citoyens et dont l’entretien a été négligé au cours des dernières décennies. On est pris pour rattraper le retard accumulé», a justifié l’arrondissement dans un courriel.

Le service des communications de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve évoque notamment la réparation impérative de la chaussée et des trottoirs de la rue Sherbrooke qui étaient dans un état «lamentable» ou le remplacement des vieux services d’eau en plomb sur Dubuisson et la réfection de la chaussée qui s’en suivra pour améliorer le confort des usagers de la route.

Par ailleurs, l’arrondissement estime que les travaux du ministère au niveau des voies d’accès de l’A-25 vont permettre à terme d’améliorer la qualité de vie des résidents de la rue Currateau.

«Nous avons une équipe de techniciens qui, en collaboration avec la ville-centre et le MTQ, gère l’ensemble des entraves et s’assure que la circulation demeure fluide en tout temps», fait valoir l’arrondissement qui reconnaît que les usagers subissent des retards, mais assure qu’il n’ y a pas d’énormes bouchons à gérer.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!