Google Map Le Pavillon Grace Dart de la rue Sherbrooke, dans Mercier-Ouest, a été rouvert pour accueillir des dizaines de demandeurs d'asile.

Fermé il y a un an parce qu’il était jugé trop vétuste, le Pavillon Grace Dart de la rue Sherbrooke, dans Mercier-Ouest, accueille présentement des dizaines de migrants. Les autorités du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal se montrent toutefois rassurantes.

Dans le dernier rapport d’évaluation du ministère, daté d’août 2015, on mentionne que «les lieux ne sont pas propres et pas bien entretenus et que l’établissement n’a pas mis en place de plan de maintien des installations matérielles visant à maintenir les lieux physiques propres et bien entretenus».

La décision a donc été prise de fermer le second site de ce centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) et de déménager tous ses résidants. Ce qui a été fait l’automne dernier.

Mais devant les besoins d’hébergement temporaire liés à l’affluence des demandeurs d’asile, le Pavillon Grace Dart a été rouvert.

«Des inspections ont été faites et le bâtiment répond aux normes de sécurité. On s’en est assurés avant d’y loger les gens», souligne Emmanuelle Paciullo, porte-parole du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal.

Celle-ci n’est toutefois pas en mesure de détailler les investissements et travaux faits pour s’assurer de la conformité des lieux.

Questionné en marge d’un événement de presse, le maire Denis Coderre a mentionné ne pas avoir de raisons de douter de la propreté et de l’entretien des lieux.

Il n’a eu aucun écho de problèmes ou doléances survenus au Pavillon Grace Dart.

«La Ville de Montréal agit en soutien et répondra toujours présente, mais le dossier est piloté par le fédéral et le provincial», de commenter l’ancien ministre fédéral de l’Immigration aujourd’hui maire de Montréal.

Au bureau du député de Bourget, Maka Kotto, on a avoué être peu au fait de la situation et ne pas être en mesure de répondre à nos questions.

Avant sa fermeture, le Pavillon Grace Dart de la rue Sherbrooke comptait 101 lits. Les demandeurs d’asile ont commencé à y être dirigés dès le début du mois d’août.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!