Archives TC Media Maka Kotto a entamé des démarches auprès du maire de l'arrondissement, afin que la mémoire du Dr Camille Laurin soit perpétuée dans la circonscription qu'il a représentée durant plusieurs années à l'Assemblée nationale.

Député de Bourget pendant 16 ans et père de la Charte de la langue française – Loi 101 – le Dr Camille Laurin a été une figure de proue pour bon nombre de résidents du quartier. À ce titre, le député Maka Kotto souhaite qu’un lieu public significatif de la circonscription porte son nom.

Depuis son décès en 1999, trois lieux portent le nom de Camille-Laurin, mais aucun dans la circonscription qu’il a représentée de 1970 à 1973, de 1976 à 1985 et de 1994 à 1998.

En 1977, alors ministre d’État du Développement culturel et scientifique dans le cabinet de René Lévesque, il a fait adopter la Charte de la langue française faisant du français la langue officielle et commune des Québécois. Elle demeure, encore aujourd’hui, la pierre angulaire de la politique linguistique du Québec.

M. Kotto sollicite donc le soutien des élus de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM), les questions toponymiques relevant principalement de l’arrondissement.

Québec ne faisant généralement qu’entériner la décision de leurs collègues du municipal.

À la suite d’une missive de l’actuel député de Bourget, le maire Réal Ménard a mandaté le comité de toponymie de MHM afin de trouver un site approprié.

Maison de la culture Mercier
Sans vouloir présumer de la décision du comité de toponymie, le maire a confié que la nouvelle place publique, présentement en construction dans le stationnement de la maison de la culture Mercier, pourrait être un bon endroit.

En tenant compte de la proximité de la maison de la culture, la proposition mérite considération, selon le maire.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!