Collaboration spéciale L'arrondissement de Mercier - Hochelaga-Maisonneuve compte quatre districts électoraux.

Le 5 novembre, les électeurs seront appelés à choisir leurs représentants municipaux. Ils auront à voter pour le maire de Montréal, le maire d’arrondissement et le conseiller municipal de leur district. Voici donc un tour d’horizon des divers districts électoraux de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM).

Tétreaultville: un district populeux
Dans le district de Tétreaultville, on recense 36 266 personnes, ce qui représente 27% de la population de l’arrondissement. Les femmes y sont plus nombreuses que les hommes. Elles comptent pour 52% de la population du secteur.

La population du district est composée de 16% de jeunes de 0 à 14 ans; 67% de personnes en âge de travailler et 17% de personnes de 65 ans et plus.

Selon les données de Statistique Canada de 2011, la proportion de la population immigrante s’élève à 15% dans le district. Elle provient pour la plupart d’Algérie (8%), d’Haïti (8%) et d’Italie (5%).

La très grande majorité de la population de Tétreaultville (85%) ne parle que français à la maison. Viennent ensuite ceux qui n’utilisent ni le français, ni l’anglais à la maison (8%).

Les candidats à l’élection sont Richard Celzi, pour Équipe Denis Coderre, et Suzie Miron, pour Projet Montréal.

Louis-Riel: un district vieillissant et multiethnique
La population totale du district de Louis-Riel est de 31 376 personnes, soit 23% de la population de l’arrondissement, et les femmes représentent 53% de la population du district.

Les gens de 65 ans et plus comptent pour 22% de la population, soit la plus grande proportion d’aînés des quatre districts électoraux de l’arrondissement.

Les coûts mensuels moyens d’habitation des ménages propriétaires, moins élevés dans le district que dans l’ensemble de l’arrondissement, se chiffrent à 1088$.

À l’opposé, la valeur moyenne des logements occupés par un ménage propriétaire de même que les coûts mensuels moyens d’habitation des ménages locataires, sont plus élevés dans le district que dans l’arrondissement.

La population immigrante y est de 29% et provient pour la plupart d’Algérie (11%), d’Italie (9%) et d’Haïti (4%).

Près de la moitié de la population active du district occupe un emploi dans le secteur des ventes et services ou celui des affaires, finance et administration.

Les candidats à l’élection sont Isi Meza, pour Projet Montréal, Karine Boivin-Roy, pour Équipe Denis Coderre, et Joao Neves, pour Coalition Montréal.

Maisonneuve – Longue-Pointe: des logements plus abordables pour les locataires
Le nombre de résidents dans le district de Maisonneuve – Longue-Pointe est de 34 692. Les hommes y sont à peine plus nombreux que les femmes et comptent pour un peu plus de 50% de la population du secteur.

Les ménages locataires dépensent en moyenne 643$ pour leur loyer, ce qui en fait le district le plus abordable pour les locataires dans l’arrondissement. Pour les ménages propriétaires, il s’agit également du district le moins dispendieux.

Au chapitre de l’immigration, les immigrants représentent 16% de la population du district. Ceux-ci proviennent pour la plupart d’Algérie (9%), d’Haïti (4%) et de France (3%).

Les diplômés universitaires comptent pour près de 23% de la population de 15 ans et plus du district, alors que la proportion pour l’arrondissement est de 25%.

La moitié de la population du district ayant fait des études postsecondaires détient un diplôme en commerce, gestion et administration publique (21%), en architecture, génie et services connexes (19%) ou en sciences sociales et de comportements, et droit (10%).

Les candidats à l’élection sont Robert-Simon Chartrand, pour Équipe Denis Coderre, et Laurence Lavigne Lalonde, pour Projet Montréal.

Hochelaga: 51% des ménages vivent seul
La population du district de Hochelaga se chiffre à 33 690, avec 53% d’hommes.

Les ménages de personnes seules comptent pour plus de la moitié des ménages du district (51%). Dans l’arrondissement, cette proportion atteint 45%.

Les personnes âgées ne représentent que 11% de la population du district de Hochelaga, mais 51% d’entre elles vivent seules.

Les immigrants de Hochelaga, dont le nombre se situe à 15% de la population du district, proviennent pour la plupart de la France (8%), du Maroc (7%) et de Chine (5%).

Bien que les diplômés universitaires comptent pour plus de 27% de la population de 15 ans et plus du district, le taux de chômage à plus de 10% est un taux supérieur à celui de l’arrondissement (8,9%).

Les revenus moyens des familles monoparentales et des couples avec enfants résidant dans le district de Hochelaga, respectivement de 35 596$ et 71 071$, sont les plus bas dans l’arrondissement de MHM. Une différence de plus de 6000$ par rapport aux résidents de Maisonneuve – Longue-Pointe et de plus de 10 000$ avec ceux de Tétreaultville.

Les candidats à l’élection sont Éric Alan Caldwell, pour Projet Montréal, et Jean-François Beaupré, pour Équipe Denis Coderre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!