Archives TC Media À la suite d'un registre au cours duquel les citoyens ont réclamé un scrutin référendaire, les nouveaux élus de l'arrondissement de MHM devront se prononcer quant à l'avenir du projet résidentiel et commercial prévu sur les anciens terrains de la cour de voirie Honoré-Beaugrand.

Le projet résidentiel prévu sur les anciens terrains de la cour de voirie Honoré-Beaugrand pourrait bien ne pas voir le jour. Les nouveaux élus de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) devront se pencher sur la question avant de prendre une décision définitive dans ce dossier.

À la suite d’un registre tenu le 7 novembre dernier, près de 200 des 1139 personnes habiles à voter se sont déplacées pour réclamer un scrutin référendaire sur ce dossier, alors que 125 demandes étaient nécessaires.

Malgré ce premier résultat, le choix de déclencher un référendum revient aux élus. Le scrutin référendaire ne serait pas automatique.

Par exemple, le projet pourrait être abandonné, modifié afin d’obtenir le consensus des citoyens ou encore faire l’objet d’un référendum en bonne et due forme. Dans ce cas, les citoyens des zones visées seront appelés à se prononcer.

Mais présentement, toutes les possibilités sont sur la table.

«Nous devons d’abord analyser toutes les options qui s’offrent à nous. Une rencontre de travail est prévue la semaine prochaine à cet effet avec les services de l’arrondissement», indique Laurence Lavigne Lalonde, conseillère municipale de Maisonneuve – Longue-Pointe.

Rappelons que le terrain à développer a une superficie de plus de 13 700 mètres carrés et constitue un projet phare dans l’arrondissement. Il est situé à l’intersection des rues Hochelaga et Honoré-Beaugrand, entre les rues Hochelaga et Souligny.

Le promoteur EJP Construction inc. a acquis le terrain au coût de 8M$ et travaille sur ce dossier depuis plusieurs années déjà. Il souhaite d’ailleurs organiser une rencontre avec les médias la semaine prochaine pour présenter officiellement son projet et faire le point.

Le projet comprendrait un volet résidentiel de 325 unités d’habitation (logements communautaires du programme Accès Logis et logements abordables du programme Accès Condo) et un volet commercial incluant un supermarché IGA au rez-de-chaussée d’un bâtiment de six étages.

Des jardinets du jardin communautaire Souligny devront être déménagés pour faire place au projet, ce qui suscitait notamment la grogne de résidents du secteur.

Plusieurs jours avant la tenue du registre Franz Charneux, président du jardin communautaire, et des citoyens du quartier se sont mobilisés pour distribuer des lettres d’informations à leurs voisins et les inviter à signer le registre.

«La suite des choses est hors de mon contrôle. J’espère simplement que les élus prendront la décision la plus appropriée, mais pour moi le message des citoyens est clair…», laisse entendre M. Charneux.

Il dit ne pas avoir eu d’échos des intentions des nouveaux élus et attend de voir ce qu’ils entendent faire avant de se prononcer.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!