Collaboration spéciale Les citoyens ont répondu en grand nombre à la soirée d'information organisée par l'arrondissement de Mercier –Hochelaga-Maisonneuve en lien avec le dossier de la cour de voirie Honoré-Beaugrand. Plus de 170 résidents se sont déplacés.

Qu’ils soient pour ou contre le projet résidentiel à venir sur les anciens terrains de la cour de voirie Honoré-Beaugrand, les citoyens ont participé massivement à la soirée d’information organisée par l’arrondissement. Peu importe la décision que prendront les élus dans ce dossier, il y aura assurément des plaies à panser.

Les élus souhaitaient une grande participation citoyenne. Ils ont été servis à souhait puisque la salle de la Maison de la culture Mercier n’était pas assez grande pour accueillir les 170 personnes présentes.

Les organisateurs ont dû diriger les gens du côté de l’amphithéâtre afin que tous puissent assister à la rencontre et ainsi éviter le chaos.

L’intervention du maire de l’arrondissement, Pierre Lessard-Blais, a tout de même été nécessaire pour calmer le jeu.

Il a rappelé aux gens qu’il souhaitait les entendre pour que leurs commentaires nourrissent sa réflexion et celle de ses collègues en vue d’une décision à prendre pour le prochain conseil d’arrondissement. Il a invité les citoyens à ne pas être dans une logique de confrontation.

Dès le début de la présentation du projet, on pouvait ressentir une certaine lourdeur de l’ambiance. Et le coup d’envoi a été donné dès les premières interventions citoyennes.

Les questions relatives aux impacts de la circulation automobile sur le secteur, la hauteur des bâtiments et le sort réservé aux jardiniers du jardin communautaire Souligny ont été au centre des interrogations, doléances ou commentaires et ont soulevé la passion des opposants au projet.

Ceux qui étaient en faveur du projet ont de leur côté souligné la nécessité de dynamiser le secteur et louangé son aspect esthétique.

Bien malin qui pourrait prédire la tangente que prendront les élus dans ce dossier. À ce moment-ci, toutes les options sont ouvertes.

Compromis?
Au terme de la soirée, pour la conseillère de Maisonneuve – Longue-Pointe, Laurence Lavigne Lalonde, l’enjeu majeur en est un de circulation. Une question beaucoup plus vaste que le projet résidentiel en lui-même.

Elle a réitéré l’intention des élus de mener une grande étude de circulation et d’entreprendre des discussions avec la Société de transport de Montréal (STM) pour décongestionner tout le secteur de la rue Honoré-Beaugrand.

Quant aux revendications des jardiniers, des discussions ont été amorcées avec eux.

La solution envisagée pourrait résider dans un déménagement de leurs installations dans l’emprise d’un terrain du ministère des Transports se situant entre Souligny et Dubuisson.

Aucune entente n’a toutefois été signée entre les parties.

Pour ce qui a trait à la hauteur des bâtiments envisagés, aucune solution ne semble poindre à l’horizon.

Réjean Boisvert, chef de division à l’urbanisme dans l’arrondissement, a rappelé que le nombre de logements établi dans l’appel de proposition (325 unités) l’avait été en fonction de viabilité économique et pour permettre le déménagement des activités de la cour de voirie à coût nul.

Modifier ce paramètre pourrait avoir de lourdes conséquences pour l’arrondissement.

Les élus annonceront leur décision lors du prochain conseil d’arrondissement qui se tiendra le 5 décembre, en soirée.

Projet en bref
325 unités d’habitation (67 logements communautaires, 80 condos abordables incluant 10 maisons de ville, 178 condos et logements privés.

Marché d’alimentation de plus de 3200 mètres carrés

288 cases de stationnement intérieur

Toit vert, lien piétonnier, verdissement

Les terrains de l’ancienne cour de voirie sont situés dans le quadrilatère Honoré-Beaugrand, Souligny, Hochelaga et le parc Germaine-Pépin.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!