Steve Caron/TC Media Les grandes interventions sur le corridor autoroutier et les voies de desserte du projet d'optimisation de la 25 ont été complétées.

Les travaux d’optimisation de l’autoroute 25 avancent rondement à un point tel que le ministère des Transports prévoit maintenant de tout terminer au cours de l’été plutôt qu’à l’automne 2018 comme prévu au départ.

«La grande majorité de nos travaux ont été faits. Nous sommes même en avance sur nos échéanciers en raison d’une planification serrée et d’un début hâtif des travaux en 2017», de souligner Martin Girard, porte-parole du ministère des Transports du Québec.

Beaucoup de chemin a été parcouru au cours des deux dernières années du projet. Les grandes interventions sur le corridor autoroutier et les voies de desserte ont été complétées en 2017.

Les employés ont notamment terminé l’ajout d’une troisième voie de circulation sur l’autoroute 25 en direction sud, entre la sortie #4 – Montréal/Centre-Ville et l’entrée à la hauteur de l’avenue Souligny; ajouté une entrée sur l’autoroute 25 en direction nord à partir de la rue Notre-Dame, ce qui a entraîné le déplacement un peu plus vers le sud de la sortie #5-E – Rue Hochelaga/Rue Sherbrooke E; la voie de desserte, entre les rues Hochelaga et Sherbrooke, a été prolongée et le réaménagement de l’échangeur Sherbrooke a été amorcé.

Dans les prochains jours, les ouvriers mettront la touche finale à la saison 2017 des travaux. Ils délaisseront ensuite le chantier pour n’y revenir qu’au printemps prochain.

«Il y aura une pause pour la saison hivernale. Les employés seront de retour à la fin février ou en mars. La date sera déterminée en fonction des conditions météorologiques», indique M. Girard, porte-parole du ministère des Transports.

À leur retour au travail, les employés s’attaqueront principalement aux interventions sur le réseau municipal.

Le réaménagement de l’échangeur Sherbrooke, incluant les aménagements pour les cyclistes, reste à compléter, de même que ceux de la rue Hochelaga.

Le réaménagement de la rue Hochelaga, entre l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et la rue Lepailleur, la reconstruction de la chaussée sur plusieurs axes municipaux pour limiter les vibrations et le bruit ainsi que les aménagements paysagers demeurent aussi à finaliser.

À terme, le ministère des Transports demeurent convaincus que les citoyens seront les gagnants de tous ces travaux, notamment sur leur qualité de vie.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!