Archives TC Media Le magasin Sears des Galeries d'Anjou fermera ses portes le 14 janvier prochain.

Les gestionnaires de Cadillac Fairview sont déjà à pied d’œuvre pour combler les espaces qui deviendront vacants à la suite de la fermeture du Sears des Galeries d’Anjou et différents scénarios sont présentement analysés.

«Sears a été un partenaire d’affaires important pour nos centres commerciaux. C’est triste que cela se termine ainsi», souligne Danielle Lavoie, vice-présidente principale et directrice de portefeuille chez Cadillac Fairview.

Cette dernière ne s’inquiète pas trop de la suite des choses. Ce n’est pas la première fermeture d’une grande chaîne de magasins.

«Nous sommes passés à travers les fermetures d’Eaton, de Simpsons et plus récemment de Target, rappelle-t-elle. Le commerce au détail est en pleine mutation.»

Cadillac Fairview, copropriétaire des Galeries d’Anjou avec Ivanhoé Cambridge, ne cache pas que Sears occupait une partie importante du centre commercial. Le magasin disposait de 146 000 pieds carrés sur deux étages.

À titre comparatif, Simons dispose d’un peu plus de 100 000 pieds carrés de superficie.

Le défi sera de taille pour trouver un nouveau locataire afin de succéder à Sears.

«Des discussions sont en cours à l’interne et on ne louera pas au premier venu. Nous voulons prendre le temps de bien faire les choses. Je ne sens pas qu’il y a un sentiment d’urgence», mentionne Mme Lavoie.

Les consommateurs eux n’ont plus que quelques jours pour profiter de la vente de liquidation au Sears d’Anjou. Le magasin fermera ses portes le 14 janvier prochain.

Avec la fermeture de Sears, c’est une grande histoire du commerce au détail qui se termine.

L’entreprise était présente au Canada depuis 65 ans et feuilleter le fameux catalogue Sears à la recherche de suggestions de cadeaux de Noël a été le lot de bien des gens…

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!