Steve Caron/TC Media David Cayer, cofondateur du Groupe Glutenberg.

Les affaires roulent rondement pour le Groupe Glutenberg. En décembre, la Caisse de dépôt a investi 2,5M$ dans l’entreprise et la Banque de développement du Canada (BDC) lui a consenti un prêt du même montant, ce qui lui permettra de poursuivre sa croissance et lorgner de nouveaux marchés.

Le Groupe Glutenberg est présent dans trois domaines d’activités tous reliés à la bière. La distillerie produit sa propre bière sans gluten (Oshlag), elle agit à titre de brasseur pour le compte de plusieurs microbrasseries (Brasseurs sans gluten) et le groupe est également un distributeur de bières (Transbroue).

«Nous avons créé une synergie entre nos diverses activités qui se complètent les unes les autres. Nous sommes un groupe intégré», illustre David Cayer, cofondateur du Groupe avec son partenaire d’affaires Julien Niquet.

Et la recette fonctionne. La croissance a été constante et soutenue. En six ans, le nombre d’employés de l’entreprise de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve est passé d’une trentaine à 75, alors que la valorisation du Groupe se chiffre à près de 12M$.

La superficie occupée au 2350, de la rue Dickson passera de 50 000 à environ 100 000 pieds carrés dès l’été prochain. Le Groupe espère quadrupler la capacité de production de sa bière Oshlag, ainsi qu’augmenter ses activités de brassage et de distribution.

Le prêt consenti par la BDC permettra notamment d’embaucher des représentants à Toronto, Vancouver, Boston et Chicago, entre autres, pour poursuivre la conquête des grands marchés nord-américains et que chacune des entités prospère.

Projet d’avenir
Le Groupe a acquis un vignoble et entend se lancer dans la production de cidres et spiritueux dans les prochaines années.

«C’est une voie que nous analysons. Le marché des spiritueux est toutefois bien différent de celui de la bière. Nous ne sommes pas pressés et nous prendrons le temps nécessaire.

«Il est aussi possible que nous fassions l’acquisition de nos propres établissements de débit de boisson. C’est une opération plus risquée, mais que nous n’excluons pas», de mentionner très terre-à-terre M. Cayer.

Difficile de prévoir avec certitude ce que le sort réserve aux microbrasseries, mais tant que les consommateurs à la recherche de nouveaux goûts ou saveurs répondront présents, le Groupe Glutenberg sera aussi là pour produire, brasser et distribuer des produits répondant à la demande.

Si un jour on avait dit aux deux cofondateurs que leur entreprise connaîtrait autant de succès, ils seraient probablement les premiers surpris.

À l’heure où la Brasserie Molson a décidé de transférer sa production vers Longueuil, le Groupe Glutenberg, lui, s’enracine et consolide ses activités dans l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!