Archives TC Media En 2018, l'arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve ne comptera aucun site sur le domaine public accueillant des camions de cuisine de rue.

Terminée la cuisine de rue sur le domaine public dans l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM).

Les deux sites identifiés pour accueillir des camions de cuisine de rue sur le territoire de l’arrondissement, à l’intersection des rues Sherbrooke – de Contrecoeur et du boulevard de L’Assomption – Chauveau, ont été retirés.

Faute de restaurateurs intéressés, plusieurs ayant de la difficulté à rentabiliser leurs opérations, les élus ont décidé d’abolir ces deux emplacements à la suite d’une recommandation de la Direction de l’aménagement urbain et des services aux entreprises (DAUSE) de l’arrondissement.

Depuis l’implantation de la cuisine de rue, en 2015, le nombre d’emplacements n’a cessé de diminuer dans Mercier – Hochelaga-Maisonneuve. Leur nombre est passé graduellement de neuf lors de la première année du projet à deux en 2017.

En 2016, cinq sites plus près de secteurs commerciaux avaient été identifiés. Ils ont toutefois fait l’objet d’une vive contestation de la part des commerçants. Ces derniers demandant à l’arrondissement de trouver des emplacements loin des zones commerciales.

Les résidents de MHM qui souhaiteront profiter de la cuisine de ce type de restauration devront vraisemblablement se rabattre du côté de l’Esplanade Financière Sun Life dans le cadre des «Premiers vendredis», qui accueillent plusieurs camions de cuisine de rue, comme son nom l’indique, le premier vendredi du mois, durant la saison estivale.

Au moment de mettre en ligne, le retour des «Premiers vendredis» n’avait toutefois pas été confirmé par la Régie des installations olympiques (RIO), responsable de la tenue de ces événements.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!