Steve Caron/TC Media La construction de la nouvelle usine de Faspac Plastiks est en cours.

L’usine de Faspac Plastiks ravagée par un incendie majeur en avril 2017 renaîtra de ses cendres. Le promoteur propose de construire un tout nouveau bâtiment, à l’endroit même où le sinistre avait pris naissance.

Le bâtiment de l’entreprise spécialisée dans l’emballage de plastique de la rue Jules-Léger, dans le parc industriel de l’arrondissement d’Anjou, aura une superficie de 3623 mètres carrés comprenant une mezzanine. Le rez-de-chaussée sera destiné aux opérations et à l’entreposage, alors que l’espace de la mezzanine accueillera les bureaux administratifs.

L’architecture du bâtiment proposera une fenestration abondante. La façade sera aménagée en surplomb de façon à permettre l’emplacement d’un stationnement de 25 cases partiellement en dessous. Les autres espaces de stationnement, soit une dizaine de cases, seront situés sur le côté de l’édifice.

Des persiennes métalliques seront ajoutées pour camoufler le stationnement semi-souterrain depuis la voie publique.

La cour avant sera entièrement gazonnée et quatre arbres supplémentaires s’ajouteront aux deux déjà existants.

Le projet inclut une gestion de la rétention des eaux pluviales du site et le promoteur coordonne son projet avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) pour réaliser les travaux d’infrastructures d’eau prévus.

Brasier intense
Rappelons que lors du brasier, plus de 120 pompiers avaient été appelés sur les lieux de l’incendie. Ils avaient dû travailler sans relâche durant plus de 12 heures pour maîtriser  les flammes.

Des employés présents au moment de l’incident avaient tenté d’éteindre les flammes avec un extincteur, mais ce fut peine perdue.

Tous ont réussi à quitter les lieux sans être blessés.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!