Collaboration spéciale Une fois que le projet de pavage de Hunt Réfrigération sera réalisé, 100 % de la surface des installations de l'entreprise sera asphaltée.

Le calvaire des cyclistes qui empruntent la rue Notre-Dame dans le secteur industriel à l’ouest de la rue de Boucherville et qui doivent traverser des nuages de poussière par temps sec et venteux, achève. L’entreprise Hunt Réfrigération réitère son intention de paver ses installations afin de mettre fin à ces désagréments.

L’an dernier, l’entreprise a fait l’objet de plusieurs plaintes et représentations de la part des cyclistes et résidents du secteur.

Par temps sec et venteux, les cyclistes et résidents de la rue Notre-Dame, dans le secteur industriel à la hauteur de Hunt Réfrigération, doivent conjuguer avec de désagréables épisodes de poussière.

Par temps sec, le passage des camions et le vent créent des nuages de poussière qui incommodent les gens du secteur.

La partie en terre battue des installations de Hunt Réfrigération est à la source des doléances citoyennes.

Pour corriger la situation, l’entreprise procédera à l’asphaltage de ses installations dans les prochains mois. Dans le pire des scénarios, les travaux seront exécutés pour l’automne 2018, assure-t-on.

«C’est un projet de grande envergure. Il y a plusieurs étapes à suivre avec les gouvernements qui ont chacun leurs délais. Nous sommes dans ce processus depuis plus de 14 mois et nous sommes toujours en attente de certaines approbations ministérielles», indique Yanik Espey, porte-parole de Hunt Réfrigération.

Celui-ci est bien conscient des irritants causés par les activités de l’entreprise avec le passage fréquent de camions dans l’enceinte de ses installations.

Hunt Réfrigération est une entreprise de service complet de conteneurs climatisés. Elle dessert notamment les terminaux du port de Montréal et ferroviaires.

M. Espey demande aux gens de faire preuve de patience pour encore quelques mois.

«Il n’est pas impossible que les travaux soient effectués plus rapidement – en juillet ou août – c’est ce que nous souhaitons», sans toutefois pouvoir le promettre le responsable du dossier.

Il rappelle que Hunt Réfrigération investira quelques millions de dollars dans le projet, bien qu’il ne soit que locataire du terrain celui-ci appartenant au port de Montréal. Et qu’après les travaux, 100% de la surface des installations de l’entreprise sera pavée.

Mesures temporaires?
Le président du Collectif en environnement de Mercier-Est et lui-même cycliste, Raymond Moquin, se réjouit de voir que Hunt Réfrigération a toujours l’intention d’aller de l’avant.

Il ne peut toutefois pas s’empêcher de trouver l’échéance de l’automne 2018 un peu loin.

Il suggère à l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) et à l’entreprise de procéder à des nettoyages fréquents. Chacun sur la partie de territoire les concernant.

Il est d’avis qu’un arrosage sur une base régulière doit être fait pour éviter les épisodes de poussière et ainsi affecter la qualité de vie des résidents et cyclistes, en attendant que le projet de pavage ne soit réalisé.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!