Getty Images/iStockphoto Les parents qui optent pour l'utilisation de couches lavables peuvent avoir droit à une subvention de 100 $ pour les aider à en défrayer les coûts.

Les nouveaux parents de l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) à la recherche d’une solution environnementale à l’utilisation des couches jetables pour bébé peuvent bénéficier d’une subvention pour se procurer des couches lavables.

Les élus de l’arrondissement ont récemment reconduit leur programme de subvention pour une quatrième année afin d’encourager les familles à emboîter le pas.

Les parents qui optent pour des couches lavables peuvent recevoir une somme de 100$. Soixante-quinze subventions sont disponibles pour 2018-2019.

Le programme est géré par le Programme d’information sur le travail et la recherche d’emploi de Montréal (PITREM). L’organisme s’assure de l’admissibilité du demandeur et lui émet le chèque lorsque celui-ci est conforme.

Pour être admissible, le demandeur doit résider dans MHM, être parent d’un enfant de moins de 12 mois et s’engager à utiliser les couches lavables pendant la période durant laquelle l’enfant sera aux couches.

Le demandeur doit aussi avoir acheté un minimum de 20 couches lavables neuves ou encore faire affaire avec un service de location de couches lavables pour une période minimale de 12 mois ou s’inscrire à un tel service.

Il n’a ensuite qu’à remplir le formulaire de demande disponible au PITREM et au bureau Accès Montréal de l’arrondissement, à fournir les documents requis avec le formulaire d’inscription (preuve de résidence, facture originale de l’achat d’un ensemble de 20 couches lavables ou de la location de couches lavables pour 12 mois, copie du certificat de naissance de l’enfant) et à se présenter au PITREM.

«Pour 2017-2018, toutes les subventions ont été remises. C’est notre meilleure année. Précédemment, quelques subventions n’avaient pas été octroyées», fait savoir Danielle Lacombe, directrice générale du PITREM.

Les couches jetables sont le troisième déchet en importance dans les sites d’enfouissement. Un bébé utilise environ 6000 couches jetables (près d’une tonne de déchets). Une couche jetable prend entre 200 et 500 ans avant de se décomposer.

Une seule couche lavable remplace environ 230 couches jetables. L’utilisation de couches lavables par 75 familles peut représenter une réduction de 75 tonnes de déchets à être enfouies.

En incluant les lavages, l’eau requise, la lessive et les feuillets jetables, l’utilisation de couches lavables représente une économie pouvant aller jusqu’à 1000$ par enfant.

«Les gens sont de plus en plus conscients des avantages des couches lavables, estime Mme Lacombe. Le processus de subvention est simple et ils ne doivent pas hésiter à s’en prévaloir.»

Les locaux du PITREM sont au deuxième étage du 7962, rue Hochelaga. À noter qu’il n’y a pas d’ascenseur sur place, donc les mères avec fiston en poussette doivent prévoir le coup, avise Mme Lacombe.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!