Steve Caron/Le Flambeau Pierre Lessard-Blais, maire de l'arrondissement de Mercier - Hochelaga-Maisonneuve.

Le maire Pierre Lessard-Blais, de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM), n’a pas approché jusqu’à maintenant l’entreprise britannique Solargise, un fabricant de panneaux solaires non polluants qui souhaite s’établir sur les terrains du Club de golf Métropolitain Anjou dans l’est de Montréal, mais avoue suivre le dossier de près.

L’arrondissement de MHM a de grands terrains à développer dans le secteur industriel de la Grande Prairie – Assomption Sud – et souhaite transformer le site en un écoparc industriel.

Une entreprise utilisant des technologies vertes du calibre de Solargise, qui prévoit investir 2,3 milliards de dollars et créer 1000 emplois, pourrait être intéressante pour l’arrondissement.

«Toute entreprise offrant une densité d’emplois et respectueuse du quartier environnant aura une écoute attentive de la part de l’arrondissement», assure le maire.

Ce dernier ne veut toutefois pas s’avancer sur la possibilité d’accueillir le projet sur son territoire.

Les élus ont récemment présenté les grandes lignes de leur concept d’écoparc, mais la version finale n’a pas encore été entérinée.

Cet automne, l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) se penchera sur les orientations de développement des terrains industriels de la Grande Prairie. Après quoi, les élus de MHM se serviront des recommandations des commissaires de l’OCPM pour établir leurs balises.

Solargise souhaite démarrer les travaux de construction de son projet avant la fin de la présente année. L’échéancier serait donc très serré.

Autre enjeu de taille, l’entreprise a besoin d’espaces de neuf millions de pieds carrés pour établir son entreprise et son campus de recherche.

Est-ce que les terrains du secteur industriel de la Grande Prairie pourraient être une option au site du Club de golf Métropolitain Anjou? La conseillère municipale du district de Tétreaultville, Suzie Miron, semble croire que oui.

Sur sa page Facebook, la conseillère municipale écrivait le 12 juillet dernier: «Et si Solargise venait s’établir dans notre nouvel écoparc de la Grande Prairie dans le secteur Assomption Sud et qu’on fasse de ce golf un merveilleux poumon reliant tous les arrondissements de l’est de Montréal», tout en invitant les gens à commenter pour recueillir leur opinion.

Les terrains du secteur industriel de la Grande Prairie sont situés à proximité du port de Montréal, d’une gare de triage du CN et il est déjà prévu qu’Hydro-Québec entreprenne des travaux de mise à niveau de son réseau.

L’arrondissement de MHM n’a toutefois pas été en mesure de préciser les espaces disponibles du secteur industriel de la Grande Prairie.

Dans tous les cas, l’arrondissement aurait de la concurrence puisque d’autres villes québécoises, Valleyfield et Thurso, de même que l’Ontario sont officiellement dans la course.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!