Steve Caron/Le Flambeau Près d'une trentaine de citoyens ont participé à la discussion relative à un projet d'accès au fleuve à la promenade Bellerive.

La rencontre organisée dimanche après-midi sur le projet d’accès au fleuve que souhaitent mettre de l’avant les élus de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) a permis au maire de constater que les citoyens tiennent à leur promenade Bellerive et son caractère local.

Les commentaires formulés par les gens sur les activités de baignade, d’activités nautiques non motorisées et d’aménagements guideront les élus dans leurs actions.

Les citoyens conviennent qu’il y a un potentiel de développement et que des aménagements sont nécessaires.

«Le projet que nous privilégions est d’offrir des accès minimalistes et naturels au fleuve pour sécuriser les activités qui ont cours à la promenade Bellerive – notamment la baignade bien qu’elle soit interdite – et nous sommes en mode réflexion», indique le maire Pierre Lessard-Blais.

Cet automne, les élus prendront connaissance des études commandées par l’arrondissement sur la qualité de l’eau, la topographie et la vitesse des courants du fleuve.

Après quoi, s’ils obtiennent le feu vert, ils élaboreront leur projet avec la participation des citoyens de MHM.

L’important est d’y aller graduellement, souligne M. Lessard-Blais. Toutes les possibilités sont sur la table et l’opinion des gens sera importante, ajoute-t-il.

Une somme de 700 000$ a été réservée pour 2020 au Programme triennal d’immobilisations 2019-2021 pour défrayer les coûts des futurs aménagements.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!