Steve Caron/Le Flambeau Les automobilistes qui empruntent l'avenue de Carignan doivent faire preuve de vigilance, car plusieurs conducteurs empruntent le tronçon à contresens depuis l'implantation d'un sens unique sur l'avenue.

Le sens unique de l’avenue de Carignan, entre la rue Beaubien et l’avenue Pierre-de-Coubertin, n’est en vigueur que depuis quelques jours que déjà des citoyens entendent déposer une pétition au conseil d’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) de septembre pour annuler la modification.

Véronique Plante habite la rue François-Davignon et elle est à l’origine de la démarche. Jusqu’à présent, une vingtaine de signatures ont été recueillies parmi les gens de son secteur.

La citoyenne déplore le manque de consultation publique dans ce dossier. Elle souligne avoir été avisée du changement seulement lorsque les panneaux annonçant l’éventuelle entrée en vigueur du sens unique ont été installés, il y a un mois.

«Les résidents n’ont pas eu l’occasion d’en discuter avec les élus de l’arrondissement. On se retrouve devant une décision imposée.»

Véronique Plante, résidente de l’avenue François-Davignon dans Mercier-Ouest, entend déposer une pétition au prochain conseil d’arrondissement pour demander l’annulation de l’implantation du sens unique avenue de Carignan, entre la rue Beaubien et l’avenue Pierre-de-Coubertin.

Mme Plante craint les impacts négatifs de cette décision pour les résidents habitant sur les rues adjacentes.

La circulation de transit augmentera sur les tronçons avoisinants et certaines personnes doivent également dorénavant faire un détour pour accéder à leur résidence, ce qui n’est pas souhaitable d’un point de vue environnemental, estime la dame.

Elle ajoute que les automobilistes accélèreront sur les rues adjacentes pour rattraper le temps perdu compromettant la sécurité des citoyens.

«La décision aurait été prise pour apaiser la circulation. Il y a déjà des dos d’âne des côtés est et ouest à la hauteur du parc Louis-Riel. Le trottoir a été élargi à plusieurs endroits près des écoles Louis-Riel et Saint-Fabien. La pétition demande donc le retour de l’avenue de Carignan à double sens.»

L’ajout de bandes cyclables dans les deux sens, à venir puisque les travaux n’ont pas encore été entrepris, n’améliorera pas sensiblement la sécurité des cyclistes estime Mme Plante, qui s’est penchée sur diverses études réalisées à cet effet.

«Si l’implantation d’un sens unique sur une artère facilite les mouvements tournants pour les cyclistes, le risque d’accident s’accroît fortement, car le trafic des véhicules des particuliers est nettement plus rapide», peut-on lire dans le document qu’elle entend déposer à l’arrondissement.

Automobilistes à contresens
Sur le terrain, la nouvelle signalisation n’est toujours pas entrée dans les mœurs des automobilistes.

Dans le secteur de l’avenue de Carignan et de la rue de Jumonville, lors du passage du Flambeau, une vingtaine de conducteurs ont emprunté l’avenue de Carignan à contresens sur une période de 30 minutes. Et ce malgré la présence d’un panneau de signalisation.

L’arrondissement de MHM dit avoir constaté certains problèmes.

«La ville-centre subit un contretemps dans l’implantation du marquage des bandes cyclables, écrit l’arrondissement. À terme, la signalisation et le marquage vont clairement indiquer aux automobilistes le comportement qu’ils doivent adopter, y compris le sens de la circulation et l’endroit sur la chaussée où ils doivent circuler.»

Entretemps, des panneaux de sens unique seront ajoutés, notamment à la sortie du restaurant PFK et à la sortie de la ruelle au sud de la rue Beaubien; à la sortie du stationnement-débarcadère de l’école Louis-Riel au sud de l’avenue Rosemont; et à la sortie des zones commerciales au nord et au sud de la rue Sherbrooke.

Des corrections aux marquages seront aussi effectuées aux différentes lignes d’arrêt et dos d’âne et les lignes axiales jaunes seront effacées.

Une surveillance policière accrue aura également lieu.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!