Steve Caron/Le Flambeau Les automobilistes devront réduire leur ardeur. De nouvelles limites de vitesse ont été établies dans divers secteurs de l'arrondissement.

Les élus de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) comptent réduire la vitesse sur les différentes rues de l’arrondissement. Après une première et une seconde phase dans les secteurs des quartiers vert Maisonneuve et Hochelaga, en 2016 et 2017, de nouveaux panneaux de signalisation de 30 et 40 km/h ont commencé à faire leur apparition.

Cette fois les interventions touchent le quartier vert de Tétreaultville, circonscrit par le quadrilatère formé par les rues Curatteau, Gonthier, Hochelaga et Bellerive, ainsi que dans le secteur de Maisonneuve – Longue-Pointe dans la partie au sud de l’avenue Souligny, entre Rougemont et Clarence-Gagnon (30 km/h).

Des modifications ont aussi été apportées aux rues Honoré-Beaugrand et des Ormeaux, entre les rues Sherbrooke et Notre-Dame, de même qu’à l’avenue Haig, entre les rues Hochelaga et Notre-Dame (40 km/h).

«Nous élargissons graduellement les secteurs visés par l’implantation de nouvelles limites de vitesse. À terme, les artères principales seront à 50 km/h, les rues collectrices à 40 km/h et les secteurs plus locaux à 30 km/h», indique l’arrondissement.

L’objectif étant d’améliorer la sécurité routière, particulièrement celle des piétons et cyclistes, et la quiétude des résidents.

Des mesures qui semblent bien appréciées par des résidents des secteurs concernés.

«Il était temps que ma rue devienne à 30 km/h, car ça passe en fou. J’espère seulement qu’il y aura des opérations policières, car des panneaux c’est bien beau, mais il faut qu’ils soient respectés», de commenter Mme Lacas, qui habite dans le quartier vert de Tétreaultville.

«Tout ce qui peut être fait pour réduire la vitesse des automobilistes est le bienvenu, applaudit M. Fortier. Nous sommes dans un quartier résidentiel et parfois ça ressemble à une autoroute.»

D’autres sont un peu plus sceptiques. «Est-ce que ça va vraiment changer quelque chose et réduire l’ardeur des automobilistes?», se questionne pour sa part M. Potvin.

L’installation de tous ces nouveaux panneaux de signalisation se traduira par une facture évaluée à près de 20 000$.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!