Le gin Bleu Royal de Blue Pearl Distillery se retrouvera sur les tablettes de la SAQ à la mi-novembre. Il s'agit du premier produit de l'entreprise de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve, copropriétée de Francis Bluteau, Jonathan Perlstein et Karl Fortin (absent sur la photo), qui souhaite prendre sa place sur le marché international.

Le premier produit de Blue Pearl Distillery, une entreprise de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve, fera son entrée sur les tablettes de la Société des alcools du Québec (SAQ) à la mi-novembre. Un gin bleu qui change de couleur au contact d’un antioxydant comme le tonic.

«Nous voulions mettre en marché un produit unique qui permet aux consommateurs de vivre une expérience. Un gin de couleur particulière, punché et qui nous démarque des autres», mentionne Francis Bluteau, cofondateur de Blue Pearl Distillery.

La couleur du gin est 100% naturelle. Elle est obtenue grâce à une fleur, utilisée en Asie dans l’industrie de la mode pour la teinture, que l’on fait macérer dans l’alcool. 

Le procédé confère au produit fini un goût floral et moderne. Tout en finesse et en fraîcheur, il offre un équilibre des saveurs avec des notes subtiles de baies de genièvre.

Plusieurs tests ont été réalisés avant d’obtenir le produit unique que souhaitait mettre en marché l’entreprise.

De nombreuses heures ont été nécessaires pour développer la recette de leur gin baptisé Bleu Royal. Des nuits entières à tester les dosages pour obtenir un produit de qualité. Mais les efforts en ont valu la peine. La SAQ a été séduite. Elle a passé une première commande d’une centaine de caisses à l’entreprise pour distribuer le produit dans ses succursales.

La suite des choses appartiendra aux consommateurs. Si la réponse est positive et que les bouteilles trouvent preneur, la SAQ pourrait passer de nouvelles commandes à Blue Pearl Distillery. 

Les copropriétaires de l’entreprise sont optimistes. Et ils ne s’arrêteront pas en si bon chemin. Le monde de la restauration représente aussi un marché de choix.

«Nous pensons à tous ces restaurateurs qui offrent des expériences uniques à leur clientèle. Un cocktail fait à base d’un gin unique et qui se veut un bon complément à l’expérience en restaurant. C’est un match gagnant», croit M. Bluteau.

L’entrepreneur et ses collègues envisagent d’exporter leurs produits afin de s’approprier une part du marché international et faire concurrence aux grandes distilleries.

«Bleu Royal est un produit de qualité et 100% québécois. Les ventes de gin sont en augmentation et au niveau international il y a une demande pour les produits québécois, Je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas», dit d’un ton confiant le jeune homme d’affaires.

Un projet à la vitesse grand V
Avant de se lancer dans l’aventure de Bleu Royal, Francis Bluteau et ses comparses, Jonathan Perlstein et Karl Fortin, étaient loin de se douter qu’ils lanceraient un jour leur propre distillerie.

Jonathan et Karl distillaient pour le plaisir dans le confort de leur résidence. Tout était artisanal et les équipements de base très rudimentaires.

La rencontre des deux amis avec Francis a pour le moins bouleversé le cours des choses.

«Francis est venu visiter un appartement que j’avais à louer. Lorsqu’il a signé le bail, il a remarqué mon alambic de fortune. Il a goûté à ce que nous faisions Karl et moi. 

«Quelques mois plus tard, il est arrivé avec toutes les informations et démarches réglementaires pour lancer notre distillerie. On s’est dit pourquoi pas», relate Jonathan.

Francis est le «vendeur» du groupe. Il s’occupe du marketing et de l’administration. Jonathan a développé la recette de Bleu Royal, alors que Karl met sa formation d’ingénieur au service de ses collègues. Il a optimisé les processus de production et est très utile pour tout ce qui a trait à la machinerie.

La confection du plan d’affaires s’est amorcée en janvier 2017. Le financement, la recherche d’un local et l’obtention des permis nécessaires ont suivi. Il ne manquait alors que le produit à développer. En un peu moins de deux ans, tout a été fait dans les règles de l’art.

Dans les prochains jours, le gin sera embouteillé puis prêt à être livré.

La première production de Bleu Royal est complétée. Dans les prochains jours, le gin sera embouteillé et étiquetté. La commande sera ensuite prête à être livrée. Et dans quelques semaines à peine, le trio aura son «bébé» sur les tablettes de la SAQ.

Beaucoup de chemin parcouru en si peu de temps et qui n’est que la première étape dans la vision de ces entrepreneurs. Ces derniers ont des objectifs ambitieux – atteindre des chiffres de vente près des 750 000$ dans un an -, mais aussi déjà de nouveaux produits et projets en tête pour le futur.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!