L’Association de soccer Anjou (ASA) a décidé de démarrer sa saison estivale en grand en organisant une fête, le 4 mai, au parc Lucie-Bruneau, pendant le match d’ouverture de son équipe senior AAA.

Cette activité, où un barbecue, du maquillage et plusieurs jeux sont prévus pour divertir les petits comme les grands, n’a pas comme seul motif de lancer cette saison, mais bien de présenter la nouvelle structure de l’organisation.

Entamé au cours de l’année 2012 avec l’arrivée d’un nouveau directeur technique, l’administration de l’ASA a effectué de nombreux changements non seulement au sein des comités de gestion, mais aussi au sein des uniformes et des programmes de développement des joueurs.

Ces divers changements ont comme objectif de redonner le sentiment d’appartenance aux enfants, mais aussi aux parents.

« Nous voulions créer ce sentiment chez tout le monde, souligne le président de l’ASA, Alexandre Hénault. Nous avons appelé nos équipes FC Anjou, dans ce sens. »

« C’est dans l’optique d’être fier de son club », ajoute la directrice d’événements, Karine Devault.

« Nous avons repris les couleurs d’Anjou, soit l’orange brûlé et le bleu, poursuit-il. Dans notre logo, l’arrondissement d’Anjou est aussi présent en filigrane ainsi que la fleur de lys, qu’on retrouve dans les armoiries du quartier. Nous avons qu’une seule couleur, car toutes nos équipes sont désormais habillées de la même façon. »

Modèle

Dans l’optique du changement, l’administration désire aussi que le respect aie une plus grande place chez les jeunes, mais aussi les adultes. « Avec le nouveau directeur technique, les joueurs de tout âge vont saluer les arbitres, les entraîneurs et le président du club avant chaque match. C’est une marque de respect et maintenant, ils le font d’eux-mêmes. Nous voulons aussi que les parents comprennent que leurs agissements doivent aussi en être empreints. Nous sommes tous des membres du club et nous devons tous nous respecter en tant que joueurs, parents, entraîneurs et administrateurs. Nous voulons qu’Anjou devienne un modèle de développement, autant en matière de gestion et que sur le terrain », affirme M. Hénault.

Ce projet a aussi le motif d’amener un plus grand engagement chez les membres et leur famille. « On souhaite amener davantage de jeunes à s’inscrire. On désire aussi que les membres de l’équipe senior s’engagent d’avantage dans le club et auprès des plus jeunes. Avant, ils s’isolaient et nous voulons remédier à cette situation. On voudrait que les sportifs de plus de 14 ans viennent faire du bénévolat chez nous. L’ASA est une grande famille et si tout le monde s’implique en ayant le bien-être du club à cœur, ça va nous permettre de grandir en tant qu’organisation. La survie du club en dépend et c’est aussi pourquoi nous avons effectué des changements », indique le président.

Les activités débuteront à midi, le 4 mai, au parc Lucie-Bruneau. Le FC Anjou (senior AAA) fera son entrée sur le terrain à 14 h, où il recevra le Kodiak de Charlesbourg.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!