(photo: archives)
Il ne serait pas nécessaire d’ajouter de nouveaux services pour répondre aux besoins des personnes âgées d’Anjou, compte tenu que l’arrondissement en offre déjà, considère Andrée Hénault, conseillère de Ville et responsable de l’application de la démarche Municipalité amie des aînés (MADA) pour l’arrondissement.

Des séances de consultation publique se sont tenues, les 15 et 16 octobre, afin que le comité MADA-Anjou* puisse élaborer un plan d’action. Près d’une centaine de citoyens ont pris part à l’exercice démocratique.

Réaliser des aménagements dans les parcs, comme l’ajout de parcours d’exercice, développer l’offre de service culturel, sportif et communautaire dans le secteur du Haut-Anjou ou encore installer des feux à affichage numérique et sonore sont des idées qui ont été discutées dans le cadre de cet événement.

Rencontrée lors d’une séance, Mme Hénault indique que l’arrondissement devra trouver « des solutions économiques et rentables » pour satisfaire les besoins de cette clientèle, notamment pour des questions de budget.

« Il faut voir quels sont les projets qu’on pourrait faire et qui ne couterait pas grand-chose », soutient-elle.

C’est pourquoi la conseillère parle notamment de « revoir les services qui sont jugés désuets ».

« On pourrait retirer des activités dont le taux de participation est faible pour les remplacer par d’autres », explique-t-elle.

Miser sur les services existants

Par ailleurs, selon la responsable du dossier des aînés, l’arrondissement doit davantage faire connaitre les services existants.

« Il y a beaucoup de services qui ne sont pas connus, comme la navette or. Il faudrait donner de l’information pour que ces gens puissent profiter des services et des activités disponibles », spécifie-t-elle.

Toutefois, celle-ci estime que l’ajout de nouveaux éclairages est un incontournable pour l’arrondissement. Publier un bottin des aînés contenant les ressources leur étant destinées est aussi une idée qui pourrait être mise de l’avant.

Le plan d’action de l’arrondissement d’Anjou devrait être déposé au cours de l’année 2013.

Près d’un Angevin sur cinq est âgé de 65 ans ou plus. C’est l’arrondissement montréalais qui compte le plus de personnes âgées.

*Le comité MADA-Anjou est composé de l’élue Andrée Hénault, de deux aînés reconnus pour leur implication (Jacqueline Cardin-Léonard et Yves Tremblay), de deux représentants du ROCHA, de la police de quartier et des directions des services de l’arrondissement.

Quatre engagements prioritaires

-Offrir aux personnes aînés un milieu de vie stimulant et dynamique;

-Aménager l’espace public pour le rendre accueillant, accessible et sécuritaire pour les personnes aînées;

-Améliorer l’accessibilité à l’information pour les personnes aînées;

-Faciliter les déplacements des personnes aînées dans l’arrondissement

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!